Le Blog de Maman K.

En quête du meilleur pour l'éveil de nos enfants


2 Comments

L’Activité Montessori du Jour : Les bienfaits du modelage

Maria Montessori l’avait parfaitement observé et compris : le travail de la main est au coeur du développement de l’enfant. La main, cet outil indispensable à toutes nos activités, au quotidien, se développe dès les premiers mois de vie. Plus elle travaille, plus elle est précise. Plus elle est précise, plus elle est confiante. Plus elle est confiante, plus elle travaille avec plaisir et devient agile.

Il est donc essentiel de proposer aux enfants, même les plus jeunes, des activités pour faire travailler ses petites mains.

Ce que j’aime avec les activités de modelage, c’est qu’elles sont non seulement excellentes pour la motricité fine et le travail des petites mains de votre enfant mais qu’elles sont également excellentes pour stimuler son éveil sensoriel et créatif.

Et ces activités favorisent également la concentration, car pour parfaire ses gestes (pétrir, aplatir, rouler, modeler, assemble, couper, etc.), rien ne viendra le perturber.

L’enfant, absorbé par ses gestes et son imagination, sera libre de créer… de rater, de recommencer, de parfaire ses gestes sans les conséquences d’un dessin qui, lui, laisse une trace. Cela lui donnera une grande confiance en lui, en ses gestes et en ses capacités à créer.

C’est également pour lui l’occasion de créer ce qu’il imagine en 3 dimensions, des milliers de formes (ronds, serpents, boudins, etc.), de malaxer, d’expérimenter (les formes, les couleurs et les tailles par exemples) sans vrai risque de jugement ou d’appréciation. En effet, si cela ne lui convient pas, il peut tout simplement recommencer en un instant, il est maître de la situation.

Quant à l’aspect sensoriel, il est multiple. Variez les supports et les textures. Votre enfant sera ravi et apprendra aussi, au travers des différentes manipulations, à adapter sa force et le travail de sa main.

Pour illustrer mes propos, voici quelques photos de nos activités de modelage.

** Pâte à modeler **

Nous avons bien sûr testés plusieurs recettes de pâtes à modeler et plusieurs pâtes à modeler du commerce. Mon conseil, surtout avec les plus jeunes, est d’utiliser une pâte la plus naturelle possible car l’enfant en phase orale mettra systématiquement la pâte à modeler à la bouche. Plutôt que de stresser à ce sujet, autant anticiper et ainsi ne pas stresser si l’enfant expérimente via sa bouche…

Ici, nous adorons la pâte naturelle et bio Pebeo qui a une texture agréable (douce et non collante), made in France, de jolis couleurs… Depuis que nous l’avons testé, nous l’avons adopté!


C’est vrai que la pâte à modeler maison est également une option intéressante – ça ne prend pas très longtemps à faire est cela se conserve quelques jours dans un pot hermétique au réfrigérateur – c’est mieux pour ceux qui mettent encore à la bouche et cela vous permettra d’accentuer le côté sensoriel : vous pouvez par exemple y ajouter de la texture (grains de lavande, paillettes) ou des parfums naturels (cannelle, anis étoilé, huile essentielle de lavande, zeste de citron ou d’orange, vanille…).

Variez les outils et vous pourrez ainsi proposer des heures de jeux et de créativité. Ici, nous aimons les thématiques naturelles avec des coquillages, des tampons et outils en bois, mais tout est possible! Si votre enfant est fan d’astronomie par exemple, j’ai vu des kits “maisons” composé de pâte à modeler scintillante avec des petites étoiles paillettes, de petites étoiles fluo et autres petits accessoires pour agrémenter le jeu! De quoi satisfaire grands et petits!

** Pâte à sel **

Facile à faire (préparer les quantités dans des petits pots pour encourager l’autonomie puis laisser l’enfant mélanger), la pâte à sel offre également des possibilités de modelage intéressantes. Tous les enfants adorent, et aucun danger pour les touts petits si cette pâte salée est mise à la bouche !

** L’argile **
Le must du must. C’est le support naturel par excellence, celui qui ouvre des milliers de possibilités et connecte l’enfant à la terre. Si vous avez peur d’en mettre partout, vous pouvez tout à fait proposer cette activité en extérieur, ou, si vous décidez de faire de l’argile dans votre salon, en ne mettant à disposition qu’une petite quantité de matière à votre enfant. Pas besoin d’en avoir une tonne pour pouvoir malaxer, modeler et s’amuser.

Il y a d’excellentes idées (et articles) sur le thème de l’argile sur le blog Coquelipop qui est toujours une source d’inspiration! C’est d’ailleurs sur ce blog que j’ai appris quelques astuces pour conserver l’argile (en l’humidifiant dans un récipient hermétique), faciliter les séances d’argile (travailler sur un plan de travail adapté comme un set en toile de jute – ou comme je l’ai appris récemment à l’argileum sur des chutes de carton ou ou une plaque en bois : ainsi l’argile ne colle pas et peut se travailler plus facilement) ou nettoyer l’après séance en restant zen (attendre que l’argile soit sec et utiliser une brosse douce, par exemple).

Personnellement, j’aime proposer une petite éponge humide et quelques outils pour agrémenter les séances “argile”. Egalement, participer à l’activité et modeler avec l’enfant l’aide beaucoup à trouver des sources d’inspiration ou de nouvelles techniques de modelage. Toujours partir d’une boule et travailler avec les pouces.

 

** Pâte à biscuits, pâte à pain ou pâte à tarte **

Idéale pour les plus jeunes enfants qui mettent tout à le bouche, les enfants peuvent jouer les apprentis pâtissiers ou boulangers en cuisine, étaler la pâte à l’aide d’un rouleau puis former des biscuits ou tout autre forme. Les plus grands pourront même préparer la pâte en autonomie et prendre le plaisir de pétrir, de fariner, etc. Un régal pour tous les enfants qui apprécieront non seulement l’activité mais aussi le goûter !!! Et quelle fierté d’avoir fait soi-même de belles gourmandises !

 

** sable **

Que ce soit à la plage, dans un bac à sable au parc ou à la maison : l’effet du sable est garanti sur les enfants qui adorent tous la patouille. Ajouter à cela de l’eau et quelques ustensiles et vous aurez de longs moments de sérénité!

Et vous pouvez facilement transposer cette activité en intérieur grâce au sable magique ou sable de lune, que vous pouvez facilement faire à la maison avec de la farine et de l’huile d’olive. Cela a occupé mon petit duo pendant les longues journées d’hiver où il est difficile de passer du temps dehors.

** Cire à modeler **

Entre 2 et 3 ans, vous pouvez varier les matières et laisser l’enfant explorer de nouvelles sensations et nouvelles techniques de modelage. La cire à modeler est une excellente option qui permettra une exploration différente (elle est plus dure donc plus difficile à modeler) : l’enfant devra ainsi adapter le travail et la force de ses doigts pour parvenir à modeler ce qu’il souhaite.

 

En grandissant, il est possible de varier les plaisirs avec la pâte durcissante, le moulage au plâtre, etc. Que de pistes à envisager… pour le plus grand bonheur des enfants!

Et vous, avez-vous des astuces modelage ou de nouvelles matières à recommander ?

 

 

 

 

Advertisements


2 Comments

L’Activité Montessori du Jour : flotte ou coule ?

Aujourd’hui, j’ai proposé à mon petit bonhomme une petite expérience scientifique. J’ai préparé (pendant sa sieste) un petit plateau avec un saladier en verre, un bol avec différents objets, et trois petits bols (un pour les objets qui coulent, un pour les objets qui flottent et un pour les objets qui sont entre les deux.)

J’ai sélectionné les objets suivants : une trombone, une pince à linge en bois et une pince à linge en plastique (ajoutée en cours d’expérience), une noix, un bouchon de liège, une boule de pâte à modeler, une bille, un galet, un coquillage, un crayon pastel… bref des objets de notre quotidien. Cela nous a également permis de réviser du vocabulaire (trombone, flotte, coule, etc.)

IMG_2167

Je lui ai expliqué le principe de l’expérience. Mettre les objets dans l’eau et observer s’ils flottent, s’ils coulent ou si c’est entre les deux. Je lui ai expliqué également qu’après avoir observé les objets, il devrait les mettre (classer) dans le petit bol correspondant : jaune pour les objets qui flottent, rose pour ceux qui coulent et vert quand il ne sait pas ou qu’ils sont entre les deux, c’est à dire sous l’eau mais pas au fond du saladier. Il a tout de suite compris.

Il s’est bien amusé… explorer, jouer avec de l’eau, c’est toujours très rigolo pour mon petit bonhomme !

IMG_2176

 

 

 

IMG_2178

 

Il a classé tous les objets, puis les a fait tomber dans l’eau et a écouté les différents sons … Plif, plaf, plouf…ça éclabousse !

Une fois le matériel rangé, je lui ai posé des questions sur les objets, par exemple : “est-ce que la noix flotte ou coule ?” Il m’a répondu “elle flotte !”. Nous avons fait de même pour tous les objets….Il était si content de me donner toutes les bonnes réponses (et de faire des blagues aussi en me disant à propos du bouchon de liège: “il coule… mais non, maman, il flotte !!”) Déjà plein d’humour, petit farceur !!

Bref, une petite expérience très simple qui amusera petits et grands !


2 Comments

L’Activité Montessori du Jour : petites coquilles de noix

En voyant les noix sur l’étal de notre primeur il y a quelques jours, je n’ai pas pu résister… Et oui, je suis sûre que vous aussi, quand vous étiez petit(e)s, vous avez fabriqué de jolis bateaux avec ces petites coquilles !! Pas très original mais un clin d’oeil à mon enfance et une activité de choix pour mon petit bonhomme qui adore les bateaux…

Sur le plateau d’activité, j’ai disposé des coquilles de noix évidées, de la pâte à modeler (rouge, selon le souhait de mon petit bonhomme), des petits bâtonnets, et des petits triangles de papier perforés de deux petits trous (pour les voiles).

IMG_0568

Je montre à mon petit bonhomme comment faire les deux premiers bateaux, puis je le laisse se lancer…

IMG_0588

 

Il adore l’étape de la pâte à modeler… et les coquilles sont bien pleines ! Pas de problème non plus pour planter le petit bâtonnet.

Quand il faut hisser les voiles, mon petit bonhomme passe sans difficulté le bâtonnet dans le premier trou du petit triangle, pour le deuxième, c’est un peu plus dur! Je lui donne un petit coup de pouce en lui disant qu’effectivement ce n’est pas facile et qu’il faut s’entraîner.

Les bateaux étant terminés, mon petit bonhomme se met à chantonner “bateau sur l’eau….”.

Je lui demande : “est-ce que tu penses que ces bateaux coulent ou flottent ?” Pas de réponse. “Et bien, nous allons faire une expérience !”

Mon petit bonhomme est intrigué. Je lui apporte un petit saladier et de l’eau.

IMG_0608

 

Il fait le test.

Mais oui, à sa grande joie, (et après quelques ajustements), les bateaux – qu’il vient de fabriquer seul – flottent !!! Une raison de plus pour chanter “bateau, sur l’eau, …”


Leave a comment

L’Activité Montessori du Jour : pâte à modeler

Aujourd’hui, mon petit bonhomme a voulu faire de la pâte à modeler.

Parfois, nous préparons la pâte à modeler ensemble (voir notre recette en fin de post) – et cela constitue une activité à part entière – mais aujourd’hui, nous avons utilisé la pâte à modeler du commerce (non toxique).

Sur le plateau, j’ai donc placé des pots de différentes couleurs, des outils (un petit couteau, un mini rouleau à pâtisserie et des emporte-pièces de différentes formes) et des petits accessoires (des pailles coupées et des petits bouts de bois) utiles parfois pour créer des bateaux etc.

IMG_0141

 

J’ai fait une étoile jaune pour lui montrer comment utiliser les emporte-pièces. Mais je crois que c’est encore un peu difficile pour lui. Il s’est plutôt amusé à la découper, puis a fait une tentative… Mais je n’ai rien dit et je l’ai laissé libre de s’exprimer à travers cette activité créative.

IMG_0161

 

 

Il adore modeler des petits serpents !!! Il les roule sur le plateau, puis les coupe, les tortille, les étire… Bref, que du plaisir tactile ! Il me les montre et s’amuse avec eux en faisant “ssssss”.

IMG_0135

 

Il s’amuse également à ouvrir puis à fermer les pots, plusieurs fois. Puis, il les empile !! Cela vous étonne ? Non, bien sûr, si vous suivez ce blog, vous avez pu constater que tout est occasion d’empiler en ce moment. (Hier, il a même empilé tous les pots hermétiques de son tiroir de cuisine.)

IMG_0169

 

C’est ce que l’on appelle en Montessori une période sensible. Celle-ci fait partie de la période sensible de coordination des mouvements qui se déroule entre 18 mois et 4 ans. Il empile et fait des tests d’équilibre.

Il est bien sûr important de laisser l’enfant agir et atteindre son but (même si on est parfois surpris de ce qu’ils arrivent à empiler !!) et, même de lui proposer des activités qui encourage son action.

Il est donc à propos de sortir blocs, cubes et autres formes géométriques ! A suivre donc…

 

***

La Recette de Maman K.

> 1 verre de farine

> 1/2 verre de sel fin

> 1 verre d’eau

> 1 c à s d’huile

> 2 c à c de crème de tartre

> des colorants alimentaires

Dans un verre d’eau, diluez quelques gouttes de colorant et l’huile.

Dans une casserole, mélanger farine, sel et crème de tartre. Puis ajouter le verre de colorant.

Faire chauffer à feu doux en remuant. Quand la pâte se décolle, verser la préparation dans un bol. Recouvrir et laissez refroidir.

Quand la préparation est tiède, malaxer puis modeler en forme de boule. Remettre la boule dans le bol et couvrir pendant 10 minutes environ (cela évite que la pâte ne craquelle en refroidissant).

La pâte se conserve quelques semaines au réfrigérateur dans un sachet congélation.