Le Blog de Maman K.

En quête du meilleur pour l'éveil de nos enfants


Leave a comment

Montessori en images : le plateau de sable

Laisser une trace est une étape importante du développement de l’enfant, dans son apprentissage de l’écriture, mais pas seulement.

Vers l’âge de 3 ans, vous pouvez laisser à la disposition de l’enfant un plateau contenant du sable fin (ou du sel fin) pour lui permettre de tracer à sa guise, sans modèle.

Avant 3 ans, le plateau peut être proposé bien sûr, mais pas forcément en autonomie totale dans la mesure où le sable se retrouve souvent par terre…

L’activité est très simple et facile à mettre en place. Mon conseil est de prendre soin de choisir un plateau avec des bordures ni trop hautes ni trop basses… il ne faut surtout pas gêner le mouvement du poignet de l’enfant (un poignet levé serait un handicap) sans pour autant que le sable ne tombe… mieux vaut donc bien le sélectionner !

Spontanément, depuis quelques mois, mon petit bonhomme de 3 ans trace librement des lignes et les croise. Il a tracé ce motif plusieurs fois, au départ plusieurs fois par jour. Souvent, il souhaite conserver ses traces et range son plateau avec les dessins.

Et il répète les mêmes traces chaque fois. Cela le rend très heureux et très fier !

“L’enfant éprouve, en tout effort moteur, la satisfaction joyeuse de répondre à un besoin vital.”

                                                                                                                                  Maria Montessori

 

Quand il sera plus grand, ce plateau pourra être proposé avec un modèle (les chiffres rugueux, les lettres rugueuses ou encore des formes) pour une préparation directe au graphisme et à l’écriture.

A ce jour, l’activité “sans modèle” est simplement à sa disposition dans l’atelier, sur une étagère à sa hauteur. En ce moment, il y trace plutôt des cercles.

 

***

Et chez vous, est-ce que cette activité est en place ? Est-ce qu’elle a du succès ?

 

Advertisements


1 Comment

L’Activité Montessori du Jour : dessins gourmands

Aujourd’hui, mon petit bonhomme a eu un avant goût des premiers tracés de lettres : je lui ai proposé un plateau recouvert de cassonade pour qu’il puisse faire des dessins et observer ses empreintes.

Premiers contacts avec la matière… Et oui, c’est du sucre… les petits grains de sucre collent aux doigts et c’est délicieux…. Mais là n’est pas l’objet de cet exercice !!

IMG_0856

Chaque dessin peut être effacé facilement en secouant le plateau et on peut recommencer ! Faire des traits et des points…

Il utilise son index droit et son tracé suit le sens de l’écriture (sens inverse des aiguilles d’une montre), comme s’il traçait une lettre. A ce stade, je pense qu’il s’agit d’une coïncidence mais c’est peut être aussi (un peu j’espère) le résultat des exercices qu’il a fait jusqu’à présent…

IMG_0876

Puis, il a tenté de dessiner un arc-en-ciel ou encore d’utiliser les paumes des mains pour faire des traces plus franches…

IMG_0878

Je suis ravie qu’il ait pris du plaisir avec cette ardoise magique !

En effet, cette activité est toute simple, mais elle permet à l’enfant de prendre conscience de sa capacité à “laisser des traces”, d’éprouver de nouvelles sensations et d’associer une sensation à un geste et un geste à une trace. C’est une activité essentielle dans l’apprentissage de l’écriture.

Selon Maria Montessori, les enfants ont le désir et la capacité d’écrire avant de lire. Les encourager dans des activités comme le dessin, la peinture, ainsi que toutes les activités Montessori de motricité fine (notamment l’apprentissage de la “pince”) les prépare tout doucement et de façon ludique à, un jour, tenir un crayon et écrire leur premier phonème.

C’est une activité que nous allons faire régulièrement, d’abord en toute liberté, pour “laisser des traces”… Puis un jour, nous tracerons des lettres…