Le Blog de Maman K.

En quête du meilleur pour l'éveil de nos enfants


1 Comment

Atelier Montessori : vitraux et étoiles sterne, de bien jolies décorations de fenêtres

En avril dernier, j’ai proposé un atelier créatif sur le thème du printemps à des enfants âgés de 6 à 10 ans.

Voici leurs créations en images.

Les enfants ont tout d’abord réalisé de magnifiques décorations de fenêtre : des vitraux qui capturent la lumière de soleil et fait entrer de magnifiques couleurs dans la maison.

Puis ils ont réalisé des étoiles sterne. Une belle manière d’aborder la géométrie !

Ces étoiles, en papiers de soie pliés et superposés semblent complexes mais sont en fait très faciles à réaliser (il faut quand même être patient et minutieux).Les pliages sont simples, il suffit ensuite de les assembler autour d’un centre. C’est la superposition des différents pliages qui donnent cet effet de lumière. Le résultat est magnifique. La beauté géométrique évoque une étoile, un crystal, une fleur selon la forme du pliage de base choisi.

Pendant cet atelier, nous avons réalisé des étoiles à 8 branches.

Les enfants m’ont impressionnés par leur créativité et leur capacité à trouver leur voie créative! Quel bonheur de pouvoir partager ces moments avec eux!

Advertisements


1 Comment

L’Activité Montessori du Jour : Feutrage à l’aiguille (et des étoiles dans les yeux!)

Voilà déjà quelques temps que j’avais envie de vous parler d’une activité qui a beaucoup de succès à la maison depuis quelques mois : le feutrage à l’aiguille.

Nous avions repéré un kit débutant sur le site de Mercurius France. Il permet de commencer à feutrer avec le matériel nécessaire (un tapis de feutrage en mousse, de laine de différentes couleurs, de 6 aiguilles, de 2 supports différents – 1 ou 4 aiguilles, de 2 emportes pièces et d’une toile de jute) ainsi qu’une notice explicative pour débuter.

Mon grand (6 ans) a commencé par s’initier à la technique du feutrage en réalisant différentes formes simples de couleur uni, notamment un coeur et une étoile. Il faut être précis et patient. L’enfant manipule en effet des aiguilles qui sont affûtées et doit faire preuve de concentration et de vigilance pendant un long moment. (A pratiquer donc quand l’enfant est en forme et a du temps et toujours sous l’oeil bienveillant d’un adulte.)

Puis, il a poursuivi sa pratique et arrive aujourd’hui à réaliser, en parfaite autonomie, des créations plus complexes, multicolores, et en utilisant soit la technique de feutrage simple, soit la technique un peu plus “solide” sur toile de jute.


Et avec ses jolies étoiles, il était fier de réaliser des baguettes magiques pour l’anniversaire de l’un de ses bons amis, fan de Harry Potter. Le résultat est magnifique et je peux vous dire que lui aussi avait des étoiles dans les yeux quand il a pu offrir ce joli cadeau à son ami!

Créer des objets de ses mains présente de nombreux bienfaits et permet notamment de développer la concentration, la confiance en soi, la créativité et le sens de l’effort. Cela apporte aussi beaucoup de joie et de contentement intérieur.

“La main est un organe élégant et de structure très complexe, qui permet à l’intelligence de se manifester et à l’homme d’établir des relations particulières avec son environnement.” Maria Montessori


Leave a comment

Montessori en images : écosser des petits pois

Une activité de motricité fine au coeur de la saison printanière, en lien avec le jardin nourricier et la terre, facile à mettre en place et qui apportera beaucoup de satisfaction à votre enfant, j’ai nommé : écosser des petits pois!

Pour cela il suffit de petits pois fraîchement cueillis, d’un plateau, de 3 petits bols et de petites mains !!

Ici, Evan et Julian ont choisi d’effectuer cette activité à tour de rôle. Je leur ai donné une dizaine de petits pois chacun et j’ai laissé la concentration s’installer. C’est un travail intense qui nécessite un effort important pour eux. Pour que cela ne soit pas frustrant, je limite le nombre de petits pois.

Extraits en image de notre parenthèse zen (on peut observer leur grande concentration et lire le petit sourire de satisfaction de Evan lorsqu’il dépose sa cosse vide!) :

La perfection de la nature est là!


1 Comment

Montessori en images : visser et dévisser

A la maison, les activités “visser et dévisser” rencontrent un franc succès auprès de mes petits bonhommes.

Ils s’adonnent avec passion et enthousiasme à toutes les variantes de cette activité, appréciant de manipuler les différents outils et apprenant, dans un même temps, le vocabulaire adapté : visser et dévisser à l’aide d’un tournevis, visser et dévisser les boules rouges en les classant par taille, visser et dévisser à l’aide d’une clé plate mixte, visser et dévisser à l’aide d’une clé Allen, visser et dévisser les 7 vis et les 7 écrous correspondants sur le support…

Après plusieurs mois de pratique intense, ils maîtrisent tellement bien ces activités que, lorsque je dois construire un meuble, je peux réellement compter sur eux pour m’aider et gérer certaines étapes en autonomie (la force restant la seule limite) !

Et quand cela se produit, je me remémore cette réflexion de Maria Montessori (L’enfant) qui m’avait particulièrement marquée tant elle résonnait avec ce que je pouvais observer chez les enfants dans l’ambiance 3-6 ans : “Il arrive à de touts petits enfants de déployer une habileté extraordinaire, une exactitude si précoce qu’elle en est réellement surprenante.”

Les enfants sont incroyables. Proposer des outils adaptés, un environnement bien pensé et des motifs d’activité leur permet de développer leur compétences et de se révéler. Quand j’observe ces petites mains au travail, leur finesse, leur coordination, je suis toujours émue et tellement heureuse d’être en mesure de laisser ces petites mains libres d’agir et de grandir. Merci Maria Montessori.

 


Leave a comment

Montessori en images : transfert avec la pince à glaçons

Une activité de motricité fine facile et rapide à mettre en place avec une pince à glaçons, des arachides, et deux petits bols.

Ouvrir et fermer la pince, puis transvaser d’un bol à l’autre sont des gestes qui vont lui demander concentration et précision, un vrai travail pour ses petites mains.

Julian adore la pince à glaçons!


Leave a comment

Montessori en images : se laver les mains

Aussi banal que cela puisse paraître, se laver les mains est en fait un geste très important et un apprentissage sensoriel riche. C’est une activité que l’on peut ensuite présenter sur plateau, avec un broc d’eau, une brosse à ongles, une éponge, une serviette et un saladier.

Spontanément, Julian, 2 ans et demi, y passe de longues minutes, concentrés sur ses mains, sur son panier qu’il sort du tiroir, sur les gestes qu’il effectue avec soin, et je l’observe avec attention.

 


1 Comment

Montessori en images : l’autonomie à table

Je le dis souvent ici mais en voici la preuve : la cuisine est un terrain de jeu idéal pour les enfants.

Ici Evan, 2 ans et demi, prépare son repas en toute autonomie. Il réunit tout d’abord les ustensiles dont il a besoin (planche à découper, coupe oeuf, assiette, coupelle pour les coquilles – qui sont à sa disposition dans son tiroir) puis il écale  son oeuf, le coupe à l’aide du coupe-oeuf et enfin transvase l’oeuf dans son assiette.

Il adore cette activité et contrairement à ce que l’on pourrait penser, il n’en met pas de partout, au contraire, il est plus soigneux et concentré que jamais…

Il est tellement content de lui qu’il n’attend pas une seconde avant de goûter!


1 Comment

L’Activité Montessori du Jour : fixer des formes à l’aide de pinces à linge

Aujourd’hui, je vous propose une activité de motricité fine pour pratiquer la pince – mouvement si important pour la mise en place de l’écriture notamment – facile à mettre en place avec des objets du quotidien que vous avez forcément dans vos tiroirs !

Pour cela vous aurez besoin d’un plateau, de 6 pinces à linges, de 3 feutres peinture (ou peinture, ou scotch coloré), de chutes de papier, d’un peu de carton et d’un petit pot pour y déposer les pinces.

Coupez du papier coloré de 3 formes différentes puis tracer le contour de ses formes sur une chute de carton. Colorez 2 pinces à linge avec la couleur correspondante. Voilà, c’est prêt!

Il vous suffit de montrer à votre enfant comment positionner puis fixer les formes à leur place, puis de le laisser faire!


 

Vous pouvez la proposer quand votre enfant maîtrise déjà l’ouverture et la fermeture de la pince et qu’il arrive aisément par exemple à positionner une série de 10 pinces à linge sur le bord d’un panier donc à partir de de 2 ans et demi environ.

Est-ce que cela vous tente ?

A bientôt pour vos retours !


2 Comments

L’Activité Montessori du Jour : Les bienfaits du modelage

Maria Montessori l’avait parfaitement observé et compris : le travail de la main est au coeur du développement de l’enfant. La main, cet outil indispensable à toutes nos activités, au quotidien, se développe dès les premiers mois de vie. Plus elle travaille, plus elle est précise. Plus elle est précise, plus elle est confiante. Plus elle est confiante, plus elle travaille avec plaisir et devient agile.

Il est donc essentiel de proposer aux enfants, même les plus jeunes, des activités pour faire travailler ses petites mains.

Ce que j’aime avec les activités de modelage, c’est qu’elles sont non seulement excellentes pour la motricité fine et le travail des petites mains de votre enfant mais qu’elles sont également excellentes pour stimuler son éveil sensoriel et créatif.

Et ces activités favorisent également la concentration, car pour parfaire ses gestes (pétrir, aplatir, rouler, modeler, assemble, couper, etc.), rien ne viendra le perturber.

L’enfant, absorbé par ses gestes et son imagination, sera libre de créer… de rater, de recommencer, de parfaire ses gestes sans les conséquences d’un dessin qui, lui, laisse une trace. Cela lui donnera une grande confiance en lui, en ses gestes et en ses capacités à créer.

C’est également pour lui l’occasion de créer ce qu’il imagine en 3 dimensions, des milliers de formes (ronds, serpents, boudins, etc.), de malaxer, d’expérimenter (les formes, les couleurs et les tailles par exemples) sans vrai risque de jugement ou d’appréciation. En effet, si cela ne lui convient pas, il peut tout simplement recommencer en un instant, il est maître de la situation.

Quant à l’aspect sensoriel, il est multiple. Variez les supports et les textures. Votre enfant sera ravi et apprendra aussi, au travers des différentes manipulations, à adapter sa force et le travail de sa main.

Pour illustrer mes propos, voici quelques photos de nos activités de modelage.

** Pâte à modeler **

Nous avons bien sûr testés plusieurs recettes de pâtes à modeler et plusieurs pâtes à modeler du commerce. Mon conseil, surtout avec les plus jeunes, est d’utiliser une pâte la plus naturelle possible car l’enfant en phase orale mettra systématiquement la pâte à modeler à la bouche. Plutôt que de stresser à ce sujet, autant anticiper et ainsi ne pas stresser si l’enfant expérimente via sa bouche…

Ici, nous adorons la pâte naturelle et bio Pebeo qui a une texture agréable (douce et non collante), made in France, de jolis couleurs… Depuis que nous l’avons testé, nous l’avons adopté!


C’est vrai que la pâte à modeler maison est également une option intéressante – ça ne prend pas très longtemps à faire est cela se conserve quelques jours dans un pot hermétique au réfrigérateur – c’est mieux pour ceux qui mettent encore à la bouche et cela vous permettra d’accentuer le côté sensoriel : vous pouvez par exemple y ajouter de la texture (grains de lavande, paillettes) ou des parfums naturels (cannelle, anis étoilé, huile essentielle de lavande, zeste de citron ou d’orange, vanille…).

Variez les outils et vous pourrez ainsi proposer des heures de jeux et de créativité. Ici, nous aimons les thématiques naturelles avec des coquillages, des tampons et outils en bois, mais tout est possible! Si votre enfant est fan d’astronomie par exemple, j’ai vu des kits “maisons” composé de pâte à modeler scintillante avec des petites étoiles paillettes, de petites étoiles fluo et autres petits accessoires pour agrémenter le jeu! De quoi satisfaire grands et petits!

** Pâte à sel **

Facile à faire (préparer les quantités dans des petits pots pour encourager l’autonomie puis laisser l’enfant mélanger), la pâte à sel offre également des possibilités de modelage intéressantes. Tous les enfants adorent, et aucun danger pour les touts petits si cette pâte salée est mise à la bouche !

** L’argile **
Le must du must. C’est le support naturel par excellence, celui qui ouvre des milliers de possibilités et connecte l’enfant à la terre. Si vous avez peur d’en mettre partout, vous pouvez tout à fait proposer cette activité en extérieur, ou, si vous décidez de faire de l’argile dans votre salon, en ne mettant à disposition qu’une petite quantité de matière à votre enfant. Pas besoin d’en avoir une tonne pour pouvoir malaxer, modeler et s’amuser.

Il y a d’excellentes idées (et articles) sur le thème de l’argile sur le blog Coquelipop qui est toujours une source d’inspiration! C’est d’ailleurs sur ce blog que j’ai appris quelques astuces pour conserver l’argile (en l’humidifiant dans un récipient hermétique), faciliter les séances d’argile (travailler sur un plan de travail adapté comme un set en toile de jute – ou comme je l’ai appris récemment à l’argileum sur des chutes de carton ou ou une plaque en bois : ainsi l’argile ne colle pas et peut se travailler plus facilement) ou nettoyer l’après séance en restant zen (attendre que l’argile soit sec et utiliser une brosse douce, par exemple).

Personnellement, j’aime proposer une petite éponge humide et quelques outils pour agrémenter les séances “argile”. Egalement, participer à l’activité et modeler avec l’enfant l’aide beaucoup à trouver des sources d’inspiration ou de nouvelles techniques de modelage. Toujours partir d’une boule et travailler avec les pouces.

 

** Pâte à biscuits, pâte à pain ou pâte à tarte **

Idéale pour les plus jeunes enfants qui mettent tout à le bouche, les enfants peuvent jouer les apprentis pâtissiers ou boulangers en cuisine, étaler la pâte à l’aide d’un rouleau puis former des biscuits ou tout autre forme. Les plus grands pourront même préparer la pâte en autonomie et prendre le plaisir de pétrir, de fariner, etc. Un régal pour tous les enfants qui apprécieront non seulement l’activité mais aussi le goûter !!! Et quelle fierté d’avoir fait soi-même de belles gourmandises !

 

** sable **

Que ce soit à la plage, dans un bac à sable au parc ou à la maison : l’effet du sable est garanti sur les enfants qui adorent tous la patouille. Ajouter à cela de l’eau et quelques ustensiles et vous aurez de longs moments de sérénité!

Et vous pouvez facilement transposer cette activité en intérieur grâce au sable magique ou sable de lune, que vous pouvez facilement faire à la maison avec de la farine et de l’huile d’olive. Cela a occupé mon petit duo pendant les longues journées d’hiver où il est difficile de passer du temps dehors.

** Cire à modeler **

Entre 2 et 3 ans, vous pouvez varier les matières et laisser l’enfant explorer de nouvelles sensations et nouvelles techniques de modelage. La cire à modeler est une excellente option qui permettra une exploration différente (elle est plus dure donc plus difficile à modeler) : l’enfant devra ainsi adapter le travail et la force de ses doigts pour parvenir à modeler ce qu’il souhaite.

 

En grandissant, il est possible de varier les plaisirs avec la pâte durcissante, le moulage au plâtre, etc. Que de pistes à envisager… pour le plus grand bonheur des enfants!

Et vous, avez-vous des astuces modelage ou de nouvelles matières à recommander ?

 

 

 

 


1 Comment

L’Activité Montessori du Jour : des couleurs en bouteille

J’avais déjà parlé de cette activité sensorielle très facile à réaliser chez vous et qui intéressera les enfants de tous les âges à partir de 7/8 mois : les bouteilles colorées.

Pour les réaliser, vous aurez besoin de 6 petites bouteilles (en verre de préférence, mais pour les plus petits vous pouvez commencer par des bouteilles en plastique, avec le moins de relief possible…) avec un bouchon de couleur neutre de préférence (noir ou blanc, par exemple) et de colorants alimentaire (rouge, bleu,  jaune). Comme l’attention doit se porter sur la couleur en priorité, veillez à remplir les bouteilles avec la même quantité d’eau!

Nous avions déjà les bouteilles dans notre réserve de matériel, mais les couleurs avaient un peu tourné (lors de notre dernière session, nous avions testé le curry, le paprika et le curcuma pour faire la couleur jaune et orange…car nous n’avions plus de colorant jaune), donc mon grand s’est fait un plaisir de refaire notre set en jouant au petit chimiste!

Puis nous les avons disposé au sol, comme pour réaliser un arc-en-ciel et nous avons laissé les rayons du soleil illuminer notre pièce et notre arc-en-ciel. Les enfants étaient ravis et ont passé un long moment à observer les couleurs! Puis on a joué avec les couleurs (regarder à travers 2 bouteilles en même temps pour observer une couleur primaire, nommer les couleurs, etc.)

Ils ont également adoré manipuler les bouteilles (les secouer, observer les bulles), écouter le bruit de l’eau), les observer (regarder au travers) et même les empiler… Un travail pour tous les sens finalement et qui fait également travailler le langage.

Avec cette activité, les enfants se posent et restent calmes, fascinés, concentrés.

Si vous essayez cette petite activité, n’hésitez pas à me donner vos retours sur l’effet de la chroma-thérapie sur vos enfants !!