Le Blog de Maman K.

En quête du meilleur pour l'éveil de nos enfants


2 Comments

L’Activité Montessori du Jour : couper une banane en rondelles

Aujourd’hui, c’est mon petit bonhomme qui a préparé son goûter tout seul. Il a choisi de manger une banane. Parfois il aime la manger comme les petits singes, mais aujourd’hui, il a décidé de la couper en rondelles avec un couteau. On utilise une planche à découper et un couteau assez tranchant. Et on fait confiance à l’enfant (tout en le surveillant bien sûr). C’est parti !

IMG_3412

 

C’est impressionnant de le voir se concentrer sur cette activité, d’observer la précision du geste et la régularité de la taille des rondelles… L’enfant peut bien sûr s’exercer sur d’autres fruits (kiwi) / légumes (les carottes cuites par exemple) mais l’avantage avec la banane est qu’il peut être autonome du début à la fin de l’activité (la prendre dans la corbeille de fruits, enlever la peau, la couper sur la planche à découper, la transférer dans l’assiette et la manger !!).

Si c’est une première pour votre enfant, vous pouvez lui montrer comment découper la moitié et le laisser autonome sur l’autre moitié ou encore découper une banane chacun. L’essentiel étant qu’il soit assis à votre gauche pour observer le geste correctement.

IMG_3414

 

Le transfert dans l’assiette se passe bien…

IMG_3415

 

Il continue de couper avec le couteau. Il m’explique que certaines rondelles sont trop grosses pour être mangées….  Je pense plutôt qu’il adore cette activité et qu’il pourrait couper une douzaine de bananes en un clin d’oeil !

Allez, c’est l’heure de la dégustation ! Mon petit bonhomme adore se servir d’un petit pique pour attraper chaque morceau et le manger. Miam miam !

Advertisements


1 Comment

L’Activité Montessori du Jour : les boutons pression

Comme mon petit bonhomme jouait tranquillement avec ses voitures dans le salon, je me suis assise et j’en ai profité pour plier son linge. (Il faut dire qu’on en fait des machines avec nos petits bouts !!) J’étais en train de plier ses bodys quand il s’est approché et a demandé à m’aider.

Ouvrir et fermer des boutons-pression est un excellent exercice de motricité fine et les enfants adorent ! D’ailleurs en pédagogie Montessori, les enfants peuvent s’entraîner sur les cadres d’habillage (petits boutons, gros boutons, scratch, crochets, fermeture éclair blouson, fermeture éclair jupe, oeillets et lacets, boucles, crochets pantalon, rubans, etc.).

A défaut d’acheter ces cadres, des vêtements de notre quotidien leur permettent également de pratiquer ces mouvements de motricité fine. La règle d’or cependant est de laisser à l’enfant tout le temps dont il a besoin… et bien sûr il ne doit pas y avoir d’obligation de réussite. (Donc ne pas pratiquer quand on est en retard pour aller à l’école et que l’on doit boutonner sa veste en 30 secondes… Il faut apprendre dans un contexte et une ambiance zen!)

IMG_2190

Il était si concentré que j’ai même réussi à prendre des petites vidéos sans qu’il ne me remarque… (ce qui est extrêmement rare)

Les voici en exclusivité ! (Les vidéos sont disponibles sur You Tube).

Plier le linge, c’est finalement une activité que les enfants adorent. Et je dois avouer que moi aussi j’adore quand il fait preuve d’initiative, qu’il est acteur de ses apprentissages et qu’en plus il m’aide !

 


Leave a comment

L’Activité Montessori du Jour : la pelle et la balayette

Aujourd’hui, mon petit bonhomme a découvert une petite surprise en se réveillant de la sieste. Un petit carré jaune est apparu dans le salon. J’ai expliqué à mon petit bonhomme que pendant qu’il faisait la sieste, maman avait fait tomber les boutons, que c’était un petit  accident. Je lui ai demandé s’il voulait m’aider à réparer mon accident, à l’aide de la balayette et de la pelle.

Il a tout de suite accepté !

 

DSC_0161

 

Et voilà ! Il a poussé tous les boutons dans la pelle à l’aide de la balayette et il les a versés dans la boîte à boutons. Merci de ton aide petit bonhomme !

Cet exercice simple a permis à mon petit bonhomme d’utiliser les mêmes objets que moi (ce qu’il adore), et lui enseigne (je l’espère) l’ordre, la propreté et le soin qu’il faut apporter à son environnement. Et puis j’aime aussi lui apprendre à aider et à rendre service.

Pour que cet exercice soit à la portée de l’enfant et donc une réussite, il faut délimiter l’espace à nettoyer pour que l’enfant puisse avoir un repère (ici avec du ruban adhésif). J’ai également choisi des objets assez gros et colorés (boutons) pour cet exercice, afin de permettre à mon petit bonhomme de visualiser très clairement ce qu’il devait balayer. Selon l’âge de l’enfant, on peut bien sûr utiliser des miettes et de la poussière, ainsi qu’un balai adapté à sa taille. Si vous devez lui montrer comment faire, il faut bien sûr le faire avec des gestes lents et précis.

Le contrôle de l’erreur se fait tout naturellement par l’enfant, lorsque le carré jaune est propre et que tous les boutons sont rangés à leur place.

L’exercice terminé, il est temps de proposer à l’enfant de se laver les mains !!

 


Leave a comment

L’Activité Montessori du Jour : faire le plein de vitamines

 

 

Ce matin, j’ai proposé à mon petit bonhomme de préparer son jus d’orange. Il a l’habitude de presser les jus avec notre presse fruits électrique, mais aujourd’hui, je lui propose la méthode plus traditionnelle. Rien de tel qu’un jus d’oranges pressées pour bien commencer la journée !

Sur le plateau, j’ai donc disposé quatre moitiés d’orange à jus (selon l’âge de votre enfant, couper l’orange en deux peut faire partie de l’activité), notre presse agrume et un verre. Je lui ai montré comment presser une moitié d’orange, puis je l’ai laissé faire.

C’est une activité que l’on propose généralement vers 3 ans dans les écoles Montessori car cette activité nécessite une certaine force.  Mais, du haut de ses 2 ans, mon petit bonhomme s’est très bien débrouillé ! Il a commencé par tourner l’orange, puis il a poussé l’orange contre le presse-agrume pour en extraire le jus. Difficile pour lui de faire les deux gestes en même temps. Je suis donc intervenue en fin d’activité, à sa demande et aussi pour ne pas gâcher le reste de jus d’orange.

IMG_1805

Puis, il a versé son jus dans le verre.

IMG_1810

 

Puis il a dégusté ! Quel bonheur !

IMG_1814

 

“Il faut boire le jus rapidement, maman, sinon les vitamines s’en vont !!!!” C’est vrai que je lui répète cela tout le temps…

Je suis ravie, il est si important pour moi que mon petit bonhomme comprenne que le jus d’orange n’est pas une brique en carton mais bien du jus extrait d’un fruit frais et que ce jus est une source de vitamines. Et que les vitamines lui donnent de l’énergie pour bien grandir, courir, s’amuser… Et que bien s’alimenter, c’est aussi une façon de prendre soin de soi.

Bref, mon petit bonhomme a adoré. La prochaine fois, je vais lui également proposer des citrons (jaunes et verts), des clémentines et des pamplemousses, et en profiter pour faire une petite leçon sur les agrumes !!

 


Leave a comment

L’Activité Montessori du Jour : repassage

En voyant Maman K. repasser sa chemise ce matin, mon petit bonhomme a eu très envie d’essayer le repassage…

Et bien pourquoi pas ?? C’est un excellent exercice de vie pratique et c’est gratifiant d’aider maman ! Je lui ai donc proposé de repasser son pull rouge.

J’ai ajusté la hauteur de la planche à sa taille, j’ai positionné le pull sur la planche puis je lui ai confié le fer à repasser, en toute confiance. Je lui ai bien sûr expliqué qu’il fallait garder ses mains sur la poignée car la semelle était chaude. Il s’est également rendu compte que le fer était lourd quand il a essayé de le soulever.

IMG_1460

 

Il a observé les plis, il a fait glisser le fer sur le pull puis sur toute la planche, en avant et en arrière, a fait le tour de la planche et a même voulu repasser la chemise de papa (je crois que les rayures de la planche lui ont fait penser aux chemises de papa….).

 

IMG_1472

 

Il était ravi de m’aider, de contribuer à la vie de notre maisonnée et je dois avouer que si il y prend goût, j’en serais très heureuse !


1 Comment

L’Activité Montessori du Jour : la boîte à bobos

Quand mon petit bonhomme se cogne ou est malade, nous avons souvent recours à “la boîte à bobos”, un joli coffret de mini-livres (avec un éventail pour déterminer l’intensité de la douleur, et deux cartes mannequins garçon / fille sur lesquels on peut montrer du doigt la zone douloureuse) qui expliquent aux enfants les bobos de tous les jours (rhume, se pincer, la bosse…).

IMG_0694

J’ai trouvé cela dans une petite librairie aixoise que j’aime beaucoup et, comme je suis fan de Catherine Dolto, je me suis laissée tenter. Il avait 18 mois environ (et adorait lire “le bobo de trotro”) quand nous avons exploré ce coffret ensemble pour la première fois. Et mon petit bonhomme est fan.

Parler du bobo, de la douleur, c’est avant tout donner du réconfort, de l’amour et de l’attention. C’est aussi rassurant pour un enfant de comprendre ce qui se passe dans son corps quand il se fait mal, de mettre des mots et de rationaliser une émotion. Cela l’aide à grandir et à prendre conscience de son corps tout en apprenant à en nommer les différentes parties. La découverte de l’anatomie, la prise de conscience de son corps et de son identité sexuelle, sont des phases importantes dans le développement d’un enfant. Et je dois dire que ces livres sont parfaitement adaptés à ces prises de conscience, ils utilisent un langage simple et pratique mais restent “scientifiques”.

IMG_0692

Depuis quelques mois, et sur les conseils d’une amie, j’ai complété ce kit avec le puzzle d’un petit garçon (avec 5 couches superposables) qui détaillent les os, les organes, les muscles, la peau et les vêtements. Même s’il aime beaucoup ce puzzle, je sais que c’est encore un peu difficile pour mon petit bonhomme… mais je suis convaincue que ce puzzle grandira avec lui et sera source de nombreux apprentissages.

 

 


1 Comment

L’Activité Montessori du Jour : le petit train de bois

Aujourd’hui, nous avons sorti le petit train de bois.

J’adore ce set, composé de plusieurs petits trains de bois (les wagons sont raccordés grâce à des aimants), de rails de différentes formes et longueurs, d’un tunnel et de deux ponts.

C’est un jeu évolutif puisqu’il est possible de compléter le set dans le temps et de trouver des éléments compatibles chez plusieurs fabricants. (A Noël, un petit train est venu s’ajouter à notre petite collection et nous étions ravis de voir qu’il s’adaptait parfaitement sur les rails de notre set de base.) Il est donc possible d’adapter le niveau de difficulté à l’enfant en fonction de son âge et de ses capacités, ce que je trouve formidable et que je recherche dans les jeux que je propose à mon petit bonhomme.

Il y a quelques mois, mon petit bonhomme ne s’intéressait qu’à l’assemblage des rails. Aujourd’hui, il assemble les rails à souhait, toujours avec la même application.

IMG_0043

 

 

Puis, il s’est intéressé à l’assemblage des trains : comprendre que les wagons s’assemblent dans un sens et pas dans l’autre (grâce à des petits aimants qui s’attirent dans un sens et se repoussent dans l’autre). Là aussi, il a fait d’énormes progrès.

Aujourd’hui, il est capable d’intégrer ses différents exercices, d’associer toutes les étapes et de rester concentré des heures !

IMG_0066

IMG_0068

 

Aujourd’hui, il s’amuse à constituer des trains interminables et à les pousser sur les rails, en faisant “tchouk tchouk”.

Le tunnel et les ponts sont pour lui de vraies épreuves d’équilibre et de doigté donc les accidents peuvent s’avérer frustrant…et nécessitent parfois l’intervention de maman. Heureusement, la boîte à outils est à proximité pour réparer le train rapidement et continuer le jeu !

IMG_0059

 

 

En milieu de session, j’ai proposé à mon petit bonhomme un feu rouge “fait maison” à l’aide de papier et de gommettes. Il a adoré ! Là encore, c’est mon expérience de maman et l’observation qui m’ont poussé à lui proposer cet élément. (En effet, en voiture, il est de plus en plus attentif aux feux de signalisation et s’amuse à commenter ma conduite.)

Il était donc ravi de prendre les rennes et de contrôler la circulation sur les voies en demandant au train de s’arrêter au feu rouge ! Puis de dire, en imitant le bruit des sirènes : “les portes s’ouvrent” ; “allez, il faut s’assoir pour ne pas tomber” et enfin “attention, les portes se ferment, le train va partir, il va très vite !”

Prendre le train, il l’a expérimenté dans la vie, notamment à plusieurs reprises au cours de nos dernières vacances, et il le revit à travers ses jeux avec beaucoup de plaisir.

Tiens, tiens, les jeux d’imagination ont-ils fait leur entrée dans notre maisonnée ??