Le Blog de Maman K.

En quête du meilleur pour l'éveil de nos enfants


2 Comments

L’Activité Montessori du Jour : Les bienfaits du modelage

Maria Montessori l’avait parfaitement observé et compris : le travail de la main est au coeur du développement de l’enfant. La main, cet outil indispensable à toutes nos activités, au quotidien, se développe dès les premiers mois de vie. Plus elle travaille, plus elle est précise. Plus elle est précise, plus elle est confiante. Plus elle est confiante, plus elle travaille avec plaisir et devient agile.

Il est donc essentiel de proposer aux enfants, même les plus jeunes, des activités pour faire travailler ses petites mains.

Ce que j’aime avec les activités de modelage, c’est qu’elles sont non seulement excellentes pour la motricité fine et le travail des petites mains de votre enfant mais qu’elles sont également excellentes pour stimuler son éveil sensoriel et créatif.

Et ces activités favorisent également la concentration, car pour parfaire ses gestes (pétrir, aplatir, rouler, modeler, assemble, couper, etc.), rien ne viendra le perturber.

L’enfant, absorbé par ses gestes et son imagination, sera libre de créer… de rater, de recommencer, de parfaire ses gestes sans les conséquences d’un dessin qui, lui, laisse une trace. Cela lui donnera une grande confiance en lui, en ses gestes et en ses capacités à créer.

C’est également pour lui l’occasion de créer ce qu’il imagine en 3 dimensions, des milliers de formes (ronds, serpents, boudins, etc.), de malaxer, d’expérimenter (les formes, les couleurs et les tailles par exemples) sans vrai risque de jugement ou d’appréciation. En effet, si cela ne lui convient pas, il peut tout simplement recommencer en un instant, il est maître de la situation.

Quant à l’aspect sensoriel, il est multiple. Variez les supports et les textures. Votre enfant sera ravi et apprendra aussi, au travers des différentes manipulations, à adapter sa force et le travail de sa main.

Pour illustrer mes propos, voici quelques photos de nos activités de modelage.

** Pâte à modeler **

Nous avons bien sûr testés plusieurs recettes de pâtes à modeler et plusieurs pâtes à modeler du commerce. Mon conseil, surtout avec les plus jeunes, est d’utiliser une pâte la plus naturelle possible car l’enfant en phase orale mettra systématiquement la pâte à modeler à la bouche. Plutôt que de stresser à ce sujet, autant anticiper et ainsi ne pas stresser si l’enfant expérimente via sa bouche…

Ici, nous adorons la pâte naturelle et bio Pebeo qui a une texture agréable (douce et non collante), made in France, de jolis couleurs… Depuis que nous l’avons testé, nous l’avons adopté!


C’est vrai que la pâte à modeler maison est également une option intéressante – ça ne prend pas très longtemps à faire est cela se conserve quelques jours dans un pot hermétique au réfrigérateur – c’est mieux pour ceux qui mettent encore à la bouche et cela vous permettra d’accentuer le côté sensoriel : vous pouvez par exemple y ajouter de la texture (grains de lavande, paillettes) ou des parfums naturels (cannelle, anis étoilé, huile essentielle de lavande, zeste de citron ou d’orange, vanille…).

Variez les outils et vous pourrez ainsi proposer des heures de jeux et de créativité. Ici, nous aimons les thématiques naturelles avec des coquillages, des tampons et outils en bois, mais tout est possible! Si votre enfant est fan d’astronomie par exemple, j’ai vu des kits “maisons” composé de pâte à modeler scintillante avec des petites étoiles paillettes, de petites étoiles fluo et autres petits accessoires pour agrémenter le jeu! De quoi satisfaire grands et petits!

** Pâte à sel **

Facile à faire (préparer les quantités dans des petits pots pour encourager l’autonomie puis laisser l’enfant mélanger), la pâte à sel offre également des possibilités de modelage intéressantes. Tous les enfants adorent, et aucun danger pour les touts petits si cette pâte salée est mise à la bouche !

** L’argile **
Le must du must. C’est le support naturel par excellence, celui qui ouvre des milliers de possibilités et connecte l’enfant à la terre. Si vous avez peur d’en mettre partout, vous pouvez tout à fait proposer cette activité en extérieur, ou, si vous décidez de faire de l’argile dans votre salon, en ne mettant à disposition qu’une petite quantité de matière à votre enfant. Pas besoin d’en avoir une tonne pour pouvoir malaxer, modeler et s’amuser.

Il y a d’excellentes idées (et articles) sur le thème de l’argile sur le blog Coquelipop qui est toujours une source d’inspiration! C’est d’ailleurs sur ce blog que j’ai appris quelques astuces pour conserver l’argile (en l’humidifiant dans un récipient hermétique), faciliter les séances d’argile (travailler sur un plan de travail adapté comme un set en toile de jute – ou comme je l’ai appris récemment à l’argileum sur des chutes de carton ou ou une plaque en bois : ainsi l’argile ne colle pas et peut se travailler plus facilement) ou nettoyer l’après séance en restant zen (attendre que l’argile soit sec et utiliser une brosse douce, par exemple).

Personnellement, j’aime proposer une petite éponge humide et quelques outils pour agrémenter les séances “argile”. Egalement, participer à l’activité et modeler avec l’enfant l’aide beaucoup à trouver des sources d’inspiration ou de nouvelles techniques de modelage. Toujours partir d’une boule et travailler avec les pouces.

 

** Pâte à biscuits, pâte à pain ou pâte à tarte **

Idéale pour les plus jeunes enfants qui mettent tout à le bouche, les enfants peuvent jouer les apprentis pâtissiers ou boulangers en cuisine, étaler la pâte à l’aide d’un rouleau puis former des biscuits ou tout autre forme. Les plus grands pourront même préparer la pâte en autonomie et prendre le plaisir de pétrir, de fariner, etc. Un régal pour tous les enfants qui apprécieront non seulement l’activité mais aussi le goûter !!! Et quelle fierté d’avoir fait soi-même de belles gourmandises !

 

** sable **

Que ce soit à la plage, dans un bac à sable au parc ou à la maison : l’effet du sable est garanti sur les enfants qui adorent tous la patouille. Ajouter à cela de l’eau et quelques ustensiles et vous aurez de longs moments de sérénité!

Et vous pouvez facilement transposer cette activité en intérieur grâce au sable magique ou sable de lune, que vous pouvez facilement faire à la maison avec de la farine et de l’huile d’olive. Cela a occupé mon petit duo pendant les longues journées d’hiver où il est difficile de passer du temps dehors.

** Cire à modeler **

Entre 2 et 3 ans, vous pouvez varier les matières et laisser l’enfant explorer de nouvelles sensations et nouvelles techniques de modelage. La cire à modeler est une excellente option qui permettra une exploration différente (elle est plus dure donc plus difficile à modeler) : l’enfant devra ainsi adapter le travail et la force de ses doigts pour parvenir à modeler ce qu’il souhaite.

 

En grandissant, il est possible de varier les plaisirs avec la pâte durcissante, le moulage au plâtre, etc. Que de pistes à envisager… pour le plus grand bonheur des enfants!

Et vous, avez-vous des astuces modelage ou de nouvelles matières à recommander ?

 

 

 

 

Advertisements


1 Comment

L’Activité Montessori du Jour : des couleurs en bouteille

J’avais déjà parlé de cette activité sensorielle très facile à réaliser chez vous et qui intéressera les enfants de tous les âges à partir de 7/8 mois : les bouteilles colorées.

Pour les réaliser, vous aurez besoin de 6 petites bouteilles (en verre de préférence, mais pour les plus petits vous pouvez commencer par des bouteilles en plastique, avec le moins de relief possible…) avec un bouchon de couleur neutre de préférence (noir ou blanc, par exemple) et de colorants alimentaire (rouge, bleu,  jaune). Comme l’attention doit se porter sur la couleur en priorité, veillez à remplir les bouteilles avec la même quantité d’eau!

Nous avions déjà les bouteilles dans notre réserve de matériel, mais les couleurs avaient un peu tourné (lors de notre dernière session, nous avions testé le curry, le paprika et le curcuma pour faire la couleur jaune et orange…car nous n’avions plus de colorant jaune), donc mon grand s’est fait un plaisir de refaire notre set en jouant au petit chimiste!

Puis nous les avons disposé au sol, comme pour réaliser un arc-en-ciel et nous avons laissé les rayons du soleil illuminer notre pièce et notre arc-en-ciel. Les enfants étaient ravis et ont passé un long moment à observer les couleurs! Puis on a joué avec les couleurs (regarder à travers 2 bouteilles en même temps pour observer une couleur primaire, nommer les couleurs, etc.)

Ils ont également adoré manipuler les bouteilles (les secouer, observer les bulles), écouter le bruit de l’eau), les observer (regarder au travers) et même les empiler… Un travail pour tous les sens finalement et qui fait également travailler le langage.

Avec cette activité, les enfants se posent et restent calmes, fascinés, concentrés.

Si vous essayez cette petite activité, n’hésitez pas à me donner vos retours sur l’effet de la chroma-thérapie sur vos enfants !!


Leave a comment

L’Activité Montessori du Jour : la magie des cubes aimantés

Pendant les vacances, les enfants ont eu l’occasion de découvrir un nouveau jeu de construction aimanté : les MagiCubes, le petit “frère” des très appréciés Geomag.

Mon grand bonhomme, qui adore les jeux de construction et les jeux magnétiques, a tout de suite adoré le concept de ces cubes joliment colorés qui s’aimantent en un “clic”. L’aspect sensoriel est extrêmement important pour lui : ici, les cubes sont de la bonne taille pour sa main et facilitent la préhension, sont très agréables au toucher (doux) comme à la vue (couleurs vives) et “chantent” lorsqu’ils s’aimantent. Un plaisir des sens !

Il a tout de suite été absorbé par l’aspect aimanté et a érigé différentes constructions : château fort – qu’il a pu décorer avec les nombreux magic clips (petits détails bien pensés : drapeaux, toits, fenêtres, à aimanter sur les cubes pour personnaliser ses créations fournis dans le set châteaux et maisons), tours, immeubles, etc.

Les constructions, statiques dans un premier temps, ont rapidement pris vie entre ses mains.

Mon grand bonhomme a expérimenté la rotation, les constructions délicates qui jouent sur l’équilibre des cubes… Il a même réussi à créer un rubiscube géant composé de 8 cubes avec des faces d’une même couleur, il s’est amusé à les faire tourner à la verticale et à l’horizontale puis à ouvrir le cube afin de découvrir à nouveau si les couleurs à l’intérieur du cube étaient les mêmes! J’avoue que cela l’a beaucoup fait rire et j’ai pu observer combien ces cubes étaient magiques…tous ses sens étaient en éveil!

Quand on est parti en week-end pour le 15 Août, devinez quel jeu nous a suivi dans la valise ? Les MagiCubes! Pratiques et peu encombrants, ils sont venus avec nous dans un petit sac en tissu (non fourni).

Et avec plusieurs sets (le sien et ceux de ses frères jumeaux) et son imagination débordante, je peux vous dire que Madame la tortue s’est bien amusée elle aussi : elle a été placée au centre d’une construction et on m’a rapidement expliqué qu’elle était dans sa nouvelle maison de vacances !

Mes petits bonhommes de 2 ans ont eux aussi adoré le concept des MagiCubes. Accessibles, et parfaits pour leurs petites mains, ils s’aimantent facilement et rapidement sur toutes les faces ce qui permet aux constructions les plus précaires d’être très solides. Et à cet âge là, c’est vraiment une nouveauté de pouvoir transporter sa tour de cubes sans qu’elle ne s’effondre 🙂

Le visuel des animaux est réussi et a vraiment séduit les enfants! Evan n’a pas quitté son pingouin et lui a fait de nombreux câlins !

Julian lui a adoré reproduire les images d’animaux. Il a ainsi pu réaliser, à l’aide du modèle (fourni) dans un premier temps – puis au fur et à mesure du temps sans modèle, un crocodile, une tortue, une grenouille (set animaux de la rivière) ou encore un pingouin (qui a remporté un vif succès), une baleine, un ours polaire (set pôle nord)… et ainsi travailler tout en s’amuser son sens de l’observation, sa capacité à reproduire en 3D des images 2D, sa motricité fine, son langage (tête, pattes, carapace,… )… De longs moments de jeu et de concentration soutenue…

La magie des cubes a opéré une nouvelle fois pour mon plus grand bonheur : les MagiCubes ont suscité la coopération de mes enfants et les a amener à communiquer pour ériger des constructions magnétiques communes. Car si les MagiCubes sont accessibles à partir de 18 mois, ils intéressent les enfants de tous les âges (même beaucoup plus grands!). C’est un jeu qui rassemble les fratries et permet à chaque enfant de s’amuser à son niveau et selon ses compétences et de grandir avec le jeu. Ainsi Evan et Julian ont pu jouer seuls, tous les deux, ou encore avec leur grand frère sans aucune difficulté et en s’amusant tout autant.

Ces cubes encouragent également le jeu libre… ils deviennent tour à tour une voiture, un bateau, un train… et chez nous le pingouin et la tortue vivent de nombreuses aventures… Bref, c’est un jeu complet qui fait l’unanimité : des petits et des grands (et des parents) !!!

A gagner prochainement sur le blog : des coffrets MagiCubes. A bientôt pour un joli concours !


3 Comments

L’importance du jeu libre

Les temps de “jeu libre” prennent de plus en plus d’importance à la maison. Il suffit de trois fois rien, de quelques feuilles trouvées dans le jardin, quelques olives tombées au sol, quelques branches de bois, pour que je sois le témoin émerveillé d’une session de jeu spontanée. Seul, en duo, ou en trio, il n’y a pas de règles. Vive la spontanéité et l’imagination!

On dit que cette période, qui est fondamentale pour le développement de l’enfant, commence vers l’âge de deux ans, avec le langage qui s’installe. Et c’est vrai qu’à tout juste deux ans, Evan et Julian partagent de plus en plus de moments de jeu. Je les vois s’appeler, communiquer, partager, rire, se courir après, coopérer… bref, jouer ensemble et faire preuve d’une complicité toujours grandissante. C’est assez extra-ordinaire ces petites scènes de notre quotidien.

 

Vers 4 ou 5 ans, les enfants commencent à s’inventer des histoires, se mettre en scène dans des histoires qui mêlent la réalité à la fiction. Ainsi ils développent leur imagination, sans se confronter à la réalité. Dans le jeu libre, tout est possible! Ils développent leur faculté symbolique. Une brindille sera une baguette magique, un seau sera un chaudron, etc.

Pour stimuler le jeu libre, et comme dans la pédagogie Montessori, il est important de soigner l’environnement dans lequel évolue l’enfant. Cet environnement doit être sécurisé pour lui permettre d’évoluer librement, sans intervention et sous le regard bienveillant de l’adulte. Par exemple, l’adulte ne doit pas suggérer de thème…

L’environnement doit également être riche, c’est à dire composé d’éléments choisis  avec soin et qui favorisent la créativité de l’enfant. Les jeux ou matériaux ainsi mis à disposition pourront être utilisés de façon différente, laissant l’enfant libre d’explorer, d’inventer, de mettre en scène, etc. Les matériaux naturels sont bien entendu parfaits pour cet usage…

Sur les photos ci-après par exemple, Evan et Julian jouent avec le joli camion de pompier Brio qu’ils ont reçu pour leur anniversaire. Ce véhicule est parfaitement adapté au jeu libre : les enfants l’aiment beaucoup et l’appréhendent différemment selon les jours et leurs envies. Ils jouent à positionner les figurines de bois à l’avant et à l’arrière du camion, à construire son échelle (composée de 2 parties) et la replacer au bon endroit, à dérouler puis enrouler la lance à incendie (il faut tourner un bouton dans un sens ou dans l’autre pour enrouler ou dérouler une cordelette), à appuyer sur le gyrophare et écouter le son de la sirène, à faire grimper les personnages à l’échelle, ou à le faire rouler, tout simplement. C’est un jeu simple, esthétique et qui permet une manipulation variée, en fonction de l’enfant, de ses envies, de ses compétences et de son âge. C’est ce type de jeu qu’il faut adopter pour encourager les jeux libres.

En plus d’être facile à mettre en place, le jeu libre est surtout très bénéfique pour l’enfant : il favorise sa confiance en lui (car tout est possible pour l’enfant qui joue), stimule son autonomie (c’est lui qui choisit, il va prendre des décisions, s’adapter…), développe sa créativité, et lui permet d’acquérir de nouvelles compétences (notamment grâce aux ainés ou autres enfants qui sont amenés à jouer près de lui / avec lui).

Pour que votre enfant puisse jouer librement, il est donc indispensable de lui laisser du temps et de l’espace. Pas de contrainte horaire, pas de règles, pas d’intervention, pas de danger dans son espace… que du jeu. Tout simplement.

C’est une grande chance pour un enfant de pouvoir transformer le salon, le jardin ou un autre espace en terrain de jeu…et de ne pas avoir un emploi du temps surchargé. Dans les écoles Steiner, le jeu libre a une place fondamentale (1h de jeu libre par jour environ).

Et c’est encore plus facile à mettre en place pendant les vacances, avec les emplois du temps plus légers, alors, pensez-y!

 

 

 

 


4 Comments

#7 astuces qui ont simplifié mon quotidien de maman de jumeaux +1

Depuis quelques temps, cela me trotte dans la tête…. alors je me lance !

J’aimerais partager avec vous quelques astuces qui m’aident (et m’ont parfois sauvé des minutes oh combien précieuses…) dans la gestion de mon quotidien de maman de 3 enfants (l’ainé a 5 ans et les jumeaux 20 mois). Car le temps est mon plus grand luxe… et le temps pour soi, pour des “minutes plaisir” cela n’a pas de prix quand on est maman, n’est-ce pas ?

Alors je vous livre mes petits secrets de maman de trois enfants (sans ordre particulier et en vrac)… car j’aurais bien aimé les connaître dès la naissance de mon premier bébé.

img_0812

 

#1 : étendre la totalité de mon linge sur des cintres : ici le linge, c’est du gros volume… chaque jour c’est minimum 3 tenues (je dis minimum car il y a toujours des changes dans la journée…) + 2 voire 3 pyjamas…  je vous laisse faire le compte en une semaine… Ici, un jour j’en ai juste eu assez de faire et défaire des milliers de boutons pression… je me devais d’être plus efficace, donc j’ai investi dans des cintres et depuis je revis : les vêtements étendus sur cintre sèchent mieux, avec moins de plis, et se rangent facilement dans la penderie de chacun et cela sans être pliés…. un gain de temps incroyable!

#2 : faire des to do list  : c’est banal, je dois l’avouer. Mais je ne vous parle pas d’une to do list avec 30 urgences à gérer, non, non, non…ce serait bien trop compliqué!!! Non, je vous parle de mini-listes (ici j’écris une tâche par post-it) que l’on met bien en évidence, et que l’on note au fur et à mesure, dès que l’on y pense et quand on y pense. Parce que voilà, quand on a enfin un peu de temps pour se poser, on a tellement de choses à faire qu’on finit par ne plus savoir quoi faire, qu’on ne sait pas par où commencer et que l’on devient inefficace….! Donc, on s’organise et dès que nos enfants dorment enfin, ne serait ce que 10 minutes en même temps, on optimise son temps et on sait exactement quoi faire, sans avoir à réfléchir !!! Et en général ce gain de temps nous permet ensuite de faire une pause plaisir pour soi… Essayez, vous verrez !!!

#3 : des “healthy snacks” à portée de main : cuisinez avec 3 enfants qui pleurent ou qui vous réclament, personnellement je trouve cela ingérable !!! En revanche, des enfants qui sont occupés à manger, sont calmes et patientent tranquillement. Et si les enfants sont heureux, maman est sereine et peut cuisiner. Ici, c’est testé et approuvé : les noix et amandes, raisins secs, betteraves, les gressins et les tartinades maison/fromage à tartiner, des petits bouts de fromage à piquer, les carottes à croquer/mâchouiller, les fruits découpés, bref, pensez-y quand vous ferez votre liste de courses. Parfois, quelques rondelles de banane peuvent vous sauver la mise.

On vous conseillera bien sûr de cuisiner en avance, d’anticiper, etc. Bref, et bien moi je dis, oui, dans une vie parfaite on peut passer ses week-ends à cuisiner, congeler, parfois on est organisé et parfois ce n’est juste pas possible … quand on ne dort pas, que bébé 1 fait ses dents et bébé 2 a mal au ventre et le grand fait des cauchemars et bien, on anticipe rien du tout, on arrive à garder ses yeux ouverts, c’est déjà un exploit !!! Donc, merci les snacks…

Ah oui, et quand on a vraiment le temps, on peut mettre ses enfants à contribution !!

img_8371

#4 : des gommettes : pourquoi? Les gommettes m’ont sauvé de milliers de situations avec le grand (salle d’attente de médecins, etc.) mais savez-vous qu’elles fonctionnent aussi très bien chez les bébés ???  Qui n’a pas vécu le moment difficile pendant lequel le bébé refuse de rester allongé pendant le change et se relève les fesses encore sales…? Avec deux bébés, je me suis dis : il faut que je trouve quelque chose, il doit bien y avoir des solutions pour que mes bébés coopèrent… Et bien pour qu’ils coopèrent il faut les occuper, et pour les occuper je leur colle deux ou trois gommettes sur les doigts, sur les joues, sur le nez ! Et voilà un bébé fasciné (et donc immobile) qui décolle, recolle, montre les gommettes à maman… Bref, les gommettes m’ont aidé à passer le cap du bébé “ver de terre” avec rire et sans aucun stress…. Donc si vous avez un bébé ou connaissez une maman avec un bébé, achetez lui un paquet de gommettes !!!!

Le seul risque c’est que les gommettes soient mises à la bouche, donc on les choisit plus ou moins grosses selon l’âge de l’enfant et son réflexe plus ou moins prononcé pour la mise en bouche pendant la phase orale. Puis dès que possible on le change debout!

#5 : simplifier. Simplifier au sens large :

  • simplifier son espace : un espace moins encombré est un espace plus facile à ranger et à entretenir. Stocker ce dont vous n’avez pas besoin dans les prochains mois dans des cartons et descendez les à la cave.
  • simplifier son matériel de puériculture : pratique, lessivable, facile… Ici, par exemple, nous n’avons pas de housse de chaise haute, une simple chaise haute lessivable, un coup d’éponge et c’est nettoyé. Nous n’utilisons pas de bavoir non plus, les vêtements sont parfois (souvent) tachés, mais finalement les enfants apprennent vite à manger proprement en toute autonomie, et ce très tôt.
  • simplifier ses déplacements : inutile de tout transporter, les enfants s’adaptent beaucoup mieux que ce qu’on le pense. Ici, avec l’ainé, on emportait toujours un plein sac de matériel bébé et avec les jumeaux, on emmène le strict minimum : un petit sac souple avec quelques couches, les biberons, des gourdes de compotes et du lait. On se dit que s’il y a urgence, on pourra toujours gérer sur place…
  • simplifier son emploi du temps : se libérer d’un maximum de contraintes et de rendez-vous quand cela est possible, car la pression du temps (“être à l’heure”) est souvent un catalyseur de stress intense.
  • simplifier la garde robe des enfants : du basique, du seconde main et des choix limités et de saison (1 manteau, 1 bonnet, quelques pantalons, Tshirts, pulls) pour permettre à l’enfant de choisir ses vêtements et de s’habiller seul. Ici, pour le grand, on ne garde dans les placards que ce qui est de saison et on privilégie les basiques : ainsi fini les combinaisons de couleurs genre clown ou les shorts en plein hiver…
  • simplifier les jeux et livres à disposition des enfants.
    Avec toujours en tête, la devise “moins mais mieux”.

img_8554

#6: la sieste c’est en plein air! La promenade en poussette après le déjeuner c’est devenu notre petit rituel quotidien, et ce par (presque) tous les temps! Les petits s’endorment dans la poussette, dorment mieux et plus longtemps (c’est vrai cette étude suédoise!), et le grand se défoule! Ce n’est que du bonheur ! Bref, plus on passe du temps dehors, le mieux c’est, pour les enfants comme pour les adultes!

#7 : encourager l’autonomie des enfants : avec un bébé, c’est bien, mais avec des jumeaux, on a plus le choix! Difficile de donner à manger à ses bébés en même temps… donc on leur apprend au plus vite à tenir leur cuillère et à manger seul! Au début, il faut un peu de nettoyage, de patience et de lâcher-prise mais, les enfants savent manger seuls très rapidement! Donc on les encourage et on leur fait confiance ainsi dans tous les domaines! Ici, les bébés (20 mois) ont très vite mangé seuls, ils mettent les couches à la poubelle, aident avec le lave-linge, le lave-vaisselle, la machine à café, le presse agrumes, rangent leur chaussons, enlevent leur pyjama dégrafé, se coiffe, brosse les dents, etc.

Chaque minute ainsi gagnée pourra être consacrée à des petits plaisirs personnels, des petits rituels qui vous permettront d’apprécier la journée sous un oeil neuf : un thé, un automassage, un peu de méditation, un peu de lecture, un coup de fil à une amie, bref un petit moment pour vous! Car une maman qui prend soin d’elle est une maman épanouie, bienveillante et plus attentive aux besoins de ses enfants!

Et vous, quelles sont vos astuces ? Partagez-les avec moi, cela m’aidera sûrement !


6 Comments

L’Activité Montessori du jour : quand la créativité se mêle à la géométrie

Au pied du sapin, mon petit bonhomme a découvert plusieurs boîtes de Geomags, un jeu de construction magnétique intelligent composé de barres aimantées, de billes métalliques et de panneaux de différentes formes et couleurs (selon le coffret).

Depuis, c’est l’un de ses jeux préférés… Et, je dois dire qu’en tant que maman adepte de la pédagogie Montessori, je ne peux que me réjouir de cet achat. Il permet à l’enfant de développer sa créativité, de faire travailler ses petites mains avec finesse et précision et cela, tout en faisant de la géométrie !

Ce jeu est parfait pour laisser l’enfant libre de créer et d’explorer en 2D (serpents, trains, lettres)… mais aussi en 3D.

IMG_4970

IMG_4974

 

Et c’est un jeu que les papas adorent et qui peut être collaboratif pour des constructions plus évoluées comme ici une jolie pyramide…

IMG_4869

 

 

Enfin, c’est un matériel idéal pour expérimenter les formes, les construire et apprendre leur nom (pentagone, hexagone, rectangle, carré, triangle, trapèze, losange, parallélogramme, etc.).

IMG_5028

 

Bref, un jeu évolutif et intelligent, esthétique comme je les aime qui permet à l’enfant d’apprendre tout en s’amusant et en développant de nouvelles compétences.

Je pense quand même que plusieurs coffrets sont nécessaires pour bien s’amuser…. et qu’il faut rester vigilants avec les plus jeunes à cause des billes que les petits peuvent mettre à la bouche.

 


3 Comments

Quelques principes de base d’une activité Montessori…

Une activité “Montessori”…

… est dirigée par l’enfant. La pédagogie Montessori laisse une place importance à l’initiative. L’enfant choisit (dans un cadre) l’activité qu’il souhaite exercer. L’adulte reste en retrait, observe et peut proposer des activités qui alimentent les centres d’intérêt de l’enfant et lui permettent d’apprendre toujours avec plaisir.

DSC_0192

… permet l’auto-correction. Le matériel et les activités Montessori permettent le contrôle de l’erreur et l’autocorrection. Aucune intervention extérieure n’est nécessaire – l’enfant n’est donc soumis à aucun jugement de valeur.

… est une découverte par les sens. Maria Montessori met en avant le fait que les enfants apprennent grâce à leur sens. Toutes les activités Montessori sont avant tout des activités où les sens de nos enfants sont sollicités.

IMG_1670

… est pratique. L’enfant apprend en expérimentant, en faisant, seul. En Montessori, même les concepts les plus abstraits sont présentés de façon concrète. Il y a toujours un lien entre la théorie et la pratique, l’abstrait et le concret.

… isole les concepts et ne présente qu’une difficulté à la fois. La pédagogie Montessori se concentre sur l’apprentissage d’une compétence à la fois et propose un apprentissage par étape lorsqu’il y a plusieurs difficultés à assimiler. Parfois, les activités semblent simples mais c’est parce que l’accent est mis sur une difficulté bien spécifique, difficulté qui pourra être parfaitement surmontée par l’enfant avec de l’entraînement.

… encourage la concentration. Chaque activité peut être répétée, comme un entraînement. Sans pression de réussite ou de temps, l’enfant peut ainsi s’entraîner et développer sa concentration et son sens du détail.

IMG_0528

 

 


Leave a comment

L’Activité Montessori du Jour : la lampe de poche

Aujourd’hui, sur le plateau de mon petit bonhomme une activité que tout le monde peut facilement proposer à son enfant : une lampe de poche, en trois parties, à assembler.

Cela semble simple, mais c’est un excellent exercice : il faut d’abord insérer le bloc de piles dans le bon sens, ajuster l’embout puis visser.

IMG_1568

 

La récompense, c’est de pouvoir allumer la lampe !

 

IMG_1571

 

 

Il s’est amusé avec cette lampe, à l’assembler et à la démonter pendant une bonne quinzaine de minutes, en observant et en manipulant avec précision chaque élément qui la constitue.

C’est vrai que mon petit bonhomme est un petit bricoleur dans l’âme, il y a quelques mois déjà (à 21 mois) l’un de ses jeux préférés était d’insérer et d’enlever la carte mémoire et la batterie d’un vieil appareil photo numérique…

DSC_0004

Et c’est vrai qu’il ne s’en lasse pas…


1 Comment

2 fêtes pour mes 2 ans !

Mon petit bonhomme a deux ans ! Pour marquer cet évènement, nous avons organisé 2 fêtes !! Une première fête avec ses ami(e)s et une deuxième en famille! Retour sur un week-end marathon d’anniversaire…

Première fête organisée, comme l’année dernière chez Kid et Sens, un club d’éveil pour enfants. Ambiance gourmande.

DSC_0712

Les véhicules sont à l’honneur!

DSC_0713

Tout est fin prêt pour recevoir ses 6 copains et copines…

DSC_0719

Au programme de cette matinée : fresque commune, comptines (avec langage des signes), cérémonie Montessori, et atelier créatif.

Mon petit bonhomme a adoré coller les gommettes sur la fresque (et ses ami(e)s aussi !!!)

IMG_0540

Il s’est également régalé lors de l’atelier créatif au cours duquel les enfants ont fabriqué leur petite voiture en carton. Colorier la voiture, y ajouter des roues, faire une fenêtre, etc. Les voitures prennent formes…

DSC_0754_2

Je n’ai malheureusement pas de photos de la petite cérémonie Montessori que nous avons faite… mais je pense que l’une des personnes présentes en aura prise et que je pourrais compléter ce post.

Enfin, nous avons soufflé les bougies et avons ouvert les cadeaux !!! Que de jolies choses que vous pourrez découvrir certainement dans de futurs articles… Merci à Anaëlle, Charline, Lilly-Jeanne, Antoine, Luca, Taïkan d’avoir fait de cet anniversaire un moment de bonheur pour mon petit bonhomme! Merci également à Valia de Kid et Sens pour ses bonnes idées et son implication dans l’organisation de cette fête!

Deuxième étape : dimanche à la maison, en famille ! Ambiance rose et bleu – tout est fait maison !! Cupcakes (ainsi que les cupcakes toppers), gâteau au yaourt, carrot cake…

DSC_0771

 

Cookies préparés avec mon petit bonhomme …

 

 

 

DSC_0779

 

Et voilà! Il est temps de souffler les bougies devant la famille réunie !!!

 

IMG_0539

 

Mon petit bonhomme a deux ans !!! 2 ans de bonheur et de joie ! Merci petit coeur de rendre notre vie plus belle chaque jour !


Leave a comment

L’Activité Montessori du Jour : des promenades qui ont du sens !

Si il y a une chose que mon petit bonhomme adore, c’est se balader dans la nature !

Il aime bien “aller se promener” mais ce qu’il aime surtout c’est “aller ramasser des feuilles pour préparer le box des chevaux” ou encore “aller ramasser des pignes et des brindilles pour transporter dans le camion-benne”. Il apprécie d’autant plus la ballade s’il a un objectif et qu’il doit ramasser des petits cailloux ou autres trésors. Aussi, nous ne partons jamais sans “son petit sac à trésors”.

Puis à son retour, il prend le temps de jouer avec ce qu’il a ramassé ou il dépose ses trésors dans un espace dédié à l’extérieur (un pot pour les cailloux, un pour les pignes, un pour les feuilles, les fleurs, etc.).

Et voilà ce qu’il avait ramassé en promenade à Sydney (pour décorer notre nouvelle maison).

Sydney treasures

Ici, mon petit bonhomme prépare un petit nid douillet pour ses chevaux.

IMG_0522

Ici, il joue à transporter des pignes avec son camion-benne.

DSC_0746

Puis, il verse le tout sur le tapis, le ramasse avec la pelleteuse et/ou le pousse avec le tracteur.

DSC_0741

J’aime le fait qu’il joue avec ce qu’il a lui même ramassé à l’occasion de ses balades et qu’ainsi la nature s’intègre à ses jeux.

Il y a les feuilles qui craquent, les pignes qui tombent, les marrons et les cailloux qui font un bruit différent quand ils tombent, l’odeur de la forêt…

La nature est merveilleuse, elle éveille les sens et offre des perspectives de jeux sans limite.