Où se diriger pour un avortement?

à l’hôpital, en cabinet médical (gynécologues, médecins généralistes, sages-femmes) pour l’avortement médicamenteux, dans des centres de planification et des centres de santé, par téléconsultation pour la méthode médicamenteuse avec un médecin ou une sage-femme exerçant en libéral.

Qui appeler pour avorté ?

N’hésitez pas à contacter le numéro vert : 0800 08 11 11. Il s’agit d’un numéro national anonyme et gratuit, disponible pour répondre à toutes vos questions sur les sexualités, la contraception et l’IVG.

Comment prendre RDV pour avorter ?

Tu dois prendre contact avec un professionnel de santé, médecin, sage-femme ou gynécologue. Pour cela, tu peux prendre rendez-vous à l’hôpital public ou privé, en centre de planification, en cabinet privé, en centre de santé, ou encore en centre d’Interruption Volontaire de Grossesse.

Quelle est la démarche à faire pour avorter ?

Elle est réalisée sous anesthésie locale ou générale après dilatation du col de l’utérus grâce à une prise de médicament. L’œuf est aspiré grâce à une canule dont le calibre est adapté en fonction de l’avancée de la grossesse. L’intervention dure une dizaine de minutes.

Où se faire avorter anonymement ?

Confidentialité et l’avortement anonyme

  • Soit par l’établissement de santé à la CPAM qui les rend anonymes et les transmets ensuite au service administratif pour règlement.
  • Soit par le professionnel de santé qui les anonymise dès l’origine.
C\'EST INTÉRESSANT:  Quel aliment manger pour avoir un beau bébé?

Comment faire un avortement en urgence ?

Soit le prendre à l’hôpital ou à la clinique, où l’on reste quelques heures en observation. Soit, si on passe par un cabinet en ville ou par un centre de santé ou de planification familiale, le prendre au cours d’une troisième consultation et rentrer chez soi.

Ou avorter Au-delà de 3 mois ?

2. Aux Pays-Bas, en Espagne, en Angleterre et aux Etats-Unis, la loi autorise les personnes qui le demandent à réaliser un avortement au-delà de 14 semaines d’aménorrhée (12 semaines de grossesse).

Quels sont les aliments qui peuvent provoquer une fausse couche ?

Limiter sa consommation de boissons contenant de la caféine : café (pas plus de trois tasses par jour), colas, thé, maté, chocolat, etc. Ne pas consommer de drogues, en particulier l’héroïne, la cocaïne et les dérivés des amphétamines.