Où faire un avortement medicamenteux?

La méthode d’avortement par médicaments peut être pratiquée : Dans un établissement de santé (hôpital, clinique privée). Par un médecin ou sage-femme de ville (cabinet médical, centre de santé, centre de planification et d’éducation familiale). Vous pouvez choisir de consulter par téléconsultation.

Où pratiquer IVG médicamenteuse ?

L’IVG médicamenteuse est pratiquée en établissement de santé (hôpital ou clinique), en cabinet de ville, en centre de planification ou en centre de santé.

Comment prendre RDV pour avorter ?

Tu dois prendre contact avec un professionnel de santé, médecin, sage-femme ou gynécologue. Pour cela, tu peux prendre rendez-vous à l’hôpital public ou privé, en centre de planification, en cabinet privé, en centre de santé, ou encore en centre d’Interruption Volontaire de Grossesse.

Qui consulter pour IVG médicamenteuse ?

Un avortement peut être pratiqué :

en cabinet médical (gynécologues, médecins généralistes, sages-femmes) pour l’avortement médicamenteux, dans des centres de planification et des centres de santé, par téléconsultation pour la méthode médicamenteuse avec un médecin ou une sage-femme exerçant en libéral.

Qui peut prescrire pilule avortement ?

Les IVG médicamenteuses peuvent être réalisées jusqu’à 7 semaines de grossesse par un médecin ou une sage-femme, dans le cadre de son activité en cabinet de ville, dans un centre d’éducation et de planning familial (CPEF) ou dans un centre de santé.

C\'EST INTÉRESSANT:  Quand proposer des morceaux à bébé?

Ou avorter Au-delà de 3 mois ?

2. Aux Pays-Bas, en Espagne, en Angleterre et aux Etats-Unis, la loi autorise les personnes qui le demandent à réaliser un avortement au-delà de 14 semaines d’aménorrhée (12 semaines de grossesse).

Où aller pour interrompre une grossesse ?

L’interruption volontaire de grossesse médicamenteuse peut être pratiquée par un médecin ou une sage-femme, à l’hôpital, en centre de santé ou de planification familiale ou en cabinet de ville.

Comment faire un avortement en urgence ?

Soit le prendre à l’hôpital ou à la clinique, où l’on reste quelques heures en observation. Soit, si on passe par un cabinet en ville ou par un centre de santé ou de planification familiale, le prendre au cours d’une troisième consultation et rentrer chez soi.

Quel type d’avortement choisir ?

Si une femme préfère ne rien voir ou ne rien sentir, il vaut mieux qu’elle opte pour la méthode par aspiration sous anesthésie générale. En ce qui concerne la méthode médicamenteuse, certaines femmes préfèrent prendre le médicament chez elles, dans leur environnement ; elles se sentent plus rassurées.