Le Blog de Maman K.

En quête du meilleur pour l'éveil de nos enfants

Une mise en perspective – reality check

5 Comments

Aujourd’hui, je ressens le besoin de faire un billet un peu plus personnel. Vous êtes nombreux et nombreuses à prendre contact avec moi pour des conseils sur la pédagogie, en laissant souvent transparaître un sentiment d’inquiétude vis à vis du développement de votre enfant ou de votre investissement en tant que maman. En lisant le blog, il est facile  d’imaginer que mon petit bonhomme, Hayden, est un enfant parfait, sage comme une image, un petit génie…et que je suis une maman parfaite.

Il n’en est rien. Je vous rassure toutes et tous, mon petit bonhomme est loin d’être un enfant parfait, sage comme une image, obéissant, mature, calme, etc. C’est un enfant ordinaire (extra-ordinaire à mes yeux bien sûr), mais c’est un enfant comme les autres, avec ses défauts et ses qualités, de bons moments et des moments plus difficiles. Il n’a que 2 ans et demi et il a la maturité de 2 ans et demi, notamment en ce qui concerne la gestion de ses émotions.

Ce que vous voyez et lisez sur le blog, ce n’est qu’une facette de ce qu’il est. Nous ne partageons ici que les activités qui se passent bien, qui lui plaisent, quand il est en forme et disponible. Ce qu’il sait faire. C’est assez incroyable d’ailleurs de le voir serein, concentré et calme, dans le cadre de ses activités Montessori, quand je sais qu’il peut être aussi parfois dans des moments de rage et d’excitation extrême.

Oui, les moments difficiles existent. J’ai moi aussi des moments de doutes. Je connais parfaitement le sentiment de culpabilité de toutes les mamans (est-ce que je fais bien ? S’il a réagi comme cela et que cela a mené à une crise de colère, c’est certainement de ma faute, etc. Comment faire pour que cela se passe mieux ?). Parfois je ne le comprends pas. Parfois, je me sens perdue et je me dis qu’il est bien difficile d’être une maman bienveillante.

Mais j’apprends (et c’est difficile) à lâcher prise. Je discute avec mon mari, mes amies, je lis Isabelle Filliozat, Catherine Dumonteil-Kremer, Thomas Gordon, Lawrence Cohen et autres bibles sur l’éducation bienveillante. Je prends du recul. Je chemine, j’avance par tâtonnements. Un être humain en construction, c’est tellement complexe. Etre maman, c’est à la fois épanouissant et frustrant. Et c’est par nature être imparfaite…

IMG_3310

Ma conclusion est simple, voire simpliste. L’essentiel finalement c’est d’aimer et de donner du temps à son enfant. De jouer, de partager, d’écouter. D’être présente, avec un regard bienveillant. Dans les bons moments et les moments difficiles aussi (surtout).

Ce que je partage sur ce blog est filtré, ce n’est que le meilleur. J’espère simplement avec ce partage vous donner des idées d’activités inspirées de la pédagogie Montessori, des activités simples à mettre en place avec votre enfant, pour passer du temps de qualité avec lui, l’aimer et l’aider à grandir. C’est un cadeau, pour vous et pour vos enfants. Pour qu’il y ait un maximum de moments de bonheur et de joie. Et les mauvais moments, on en tire les leçons et on avance, doucement, chacun à son rythme.

Advertisements

5 thoughts on “Une mise en perspective – reality check

  1. Merci, vraiment merci pour ce post. On compare, on se remet en question et on doute, on doute, on doute… malheureusement, c’est ce que l’on fait de mieux!!
    etre une maman bienveillante c’est pas facile, je doute tellement, je me dis que je laisse trop de choix a mon enfant, je ne sais pas comment reagir quand elle ne veut pas faire ce que je lui demande… j’apprends.
    Merci encore

  2. Merci pour cet article. Ca fait du bien de lire ce genre de réflexion… on se pose toutes les mêmes questions. Et effectivement, on a souvent l’impression que les autres s’en sortent mieux que nous. Mais on ne voit très souvent qu’une seule face des choses.

    • Oui c’est pour cela que j’ai écrit ce billet…. malgré les photos toujours très lisses, mon petit bonhomme a un fort caractère et est capable du pire et du meilleur…. colères, déceptions, questionnements, on passe toutes par là…

  3. Un très joli article, qui fait qu’on ne sent pas seul. Et que partout ailleurs il se passe les même chose. En tout cas merci pour votre blog, je vais m’en inspiré pour les activités avec mon petit garçon de 2 ans. En tout cas au plaisir de vous lire encore. De trouver des solutions et de se rebooster dans les moments difficiles.

  4. Pingback: Vie practique : laver sa poupée / Practical life : doll washing | 琳 Chroniques d’une globe-têteuse

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s