Le Blog de Maman K.

En quête du meilleur pour l'éveil de nos enfants


1 Comment

L’Activité Montessori du Jour : les boutons pression

Comme mon petit bonhomme jouait tranquillement avec ses voitures dans le salon, je me suis assise et j’en ai profité pour plier son linge. (Il faut dire qu’on en fait des machines avec nos petits bouts !!) J’étais en train de plier ses bodys quand il s’est approché et a demandé à m’aider.

Ouvrir et fermer des boutons-pression est un excellent exercice de motricité fine et les enfants adorent ! D’ailleurs en pédagogie Montessori, les enfants peuvent s’entraîner sur les cadres d’habillage (petits boutons, gros boutons, scratch, crochets, fermeture éclair blouson, fermeture éclair jupe, oeillets et lacets, boucles, crochets pantalon, rubans, etc.).

A défaut d’acheter ces cadres, des vêtements de notre quotidien leur permettent également de pratiquer ces mouvements de motricité fine. La règle d’or cependant est de laisser à l’enfant tout le temps dont il a besoin… et bien sûr il ne doit pas y avoir d’obligation de réussite. (Donc ne pas pratiquer quand on est en retard pour aller à l’école et que l’on doit boutonner sa veste en 30 secondes… Il faut apprendre dans un contexte et une ambiance zen!)

IMG_2190

Il était si concentré que j’ai même réussi à prendre des petites vidéos sans qu’il ne me remarque… (ce qui est extrêmement rare)

Les voici en exclusivité ! (Les vidéos sont disponibles sur You Tube).

Plier le linge, c’est finalement une activité que les enfants adorent. Et je dois avouer que moi aussi j’adore quand il fait preuve d’initiative, qu’il est acteur de ses apprentissages et qu’en plus il m’aide !

 


2 Comments

L’Activité Montessori du Jour : flotte ou coule ?

Aujourd’hui, j’ai proposé à mon petit bonhomme une petite expérience scientifique. J’ai préparé (pendant sa sieste) un petit plateau avec un saladier en verre, un bol avec différents objets, et trois petits bols (un pour les objets qui coulent, un pour les objets qui flottent et un pour les objets qui sont entre les deux.)

J’ai sélectionné les objets suivants : une trombone, une pince à linge en bois et une pince à linge en plastique (ajoutée en cours d’expérience), une noix, un bouchon de liège, une boule de pâte à modeler, une bille, un galet, un coquillage, un crayon pastel… bref des objets de notre quotidien. Cela nous a également permis de réviser du vocabulaire (trombone, flotte, coule, etc.)

IMG_2167

Je lui ai expliqué le principe de l’expérience. Mettre les objets dans l’eau et observer s’ils flottent, s’ils coulent ou si c’est entre les deux. Je lui ai expliqué également qu’après avoir observé les objets, il devrait les mettre (classer) dans le petit bol correspondant : jaune pour les objets qui flottent, rose pour ceux qui coulent et vert quand il ne sait pas ou qu’ils sont entre les deux, c’est à dire sous l’eau mais pas au fond du saladier. Il a tout de suite compris.

Il s’est bien amusé… explorer, jouer avec de l’eau, c’est toujours très rigolo pour mon petit bonhomme !

IMG_2176

 

 

 

IMG_2178

 

Il a classé tous les objets, puis les a fait tomber dans l’eau et a écouté les différents sons … Plif, plaf, plouf…ça éclabousse !

Une fois le matériel rangé, je lui ai posé des questions sur les objets, par exemple : “est-ce que la noix flotte ou coule ?” Il m’a répondu “elle flotte !”. Nous avons fait de même pour tous les objets….Il était si content de me donner toutes les bonnes réponses (et de faire des blagues aussi en me disant à propos du bouchon de liège: “il coule… mais non, maman, il flotte !!”) Déjà plein d’humour, petit farceur !!

Bref, une petite expérience très simple qui amusera petits et grands !


Leave a comment

Interview de Michel Tozzi : Il n’est jamais trop tôt pour aborder la philosophie avec un enfant

J’ai le grand plaisir de vous présenter la rubrique “Interview” du blog, une rubrique pour partager de belles rencontres, des coups de coeur, des personnes qui me touchent et qui sont, comme moi, en quête du meilleur pour nos enfants… C’est un immense honneur de lancer cette rubrique avec l’interview de Michel Tozzi.

Attention, à la fin de cette interview, votre regard sur la philosophie et sur la philosophie avec les enfants va changer…

 

Michel Tozzi, vous êtes universitaire, philosophe et précurseur de l’enseignement de la philosophie à l’école maternelle et primaire. Dans quel cadre et en quelle année avez-vous introduit “des discussions à portée philosophique” avec des enfants ?

Une institutrice, A. Lalanne, qui connaissait le travail de M. Lipman, est venue me voir à la fac de Montpellier en 1998. Nous avons mis en place un groupe de recherche avec Alain Delsol, qui faisait les comptes rendus de mon café philo à Narbonne. Je suis régulièrement allé dans son CM1, et nous avons progressivement mis en place une méthode. Dès 2000, je faisais soutenir des maîtrises et des mémoires professionnels sur la question, puis la première thèse en 2003 de Gérard Auguet, qui portait sur la « discussion philosophique à l’école primaire, un nouveau genre en voie d’institution ». Depuis, une douzaine de thèses ont été soutenues…

michel_tozzi-2

Quel âge avaient les plus jeunes enfants, comment ont-ils réagi ?

J’ai suivi Alain Delsol en grande section de maternelle quand il a été titularisé. Avec une thésarde, Johanna Leroy, nous avons recueilli un corpus d’un an et demi de discussions, analysant après chaque séance le déroulement pour les améliorer la fois d’après. C’est ainsi que nous avons mis en place un président de séance, un responsable du micro, un reformulateur. On avait aussi des dessinateurs, qui écoutaient, dessinaient en fonction de ce qu’ils entendaient, et commentaient leurs dessins. A la fin, on leur demandait à chacun de dire une phrase en conclusion, et on en affichait sur la porte. Les parents les lisaient, et ils étaient très contents…

 

Quels sont les bénéfices pour l’enfant en terme de développement de la pensée et du langage et en terme de comportement citoyen ?

Si on admet la thèse actuelle du co-développement du langage et de la pensée, travailler sur le langage permet d’approfondir sa pensée, et travailler sur la pensée crée une exigence d’affiner son expression linguistique. La discussion à visée philosophique, c’est de l’oral partagé, de l’interaction sociale verbale, qui développe à la fois la maîtrise orale de la langue, et des exigences intellectuelles de questionnement, de conceptualisation et d’argumentation rationnelle.

Par ailleurs, comme le dispositif est démocratique, avec un élève président de séance qui gère la parole avec des règles, et que l’on exige une éthique discussionnelle (parler chacun à tour de rôle, ne pas couper l’autre, ni se moquer de ce qu’il dit etc.), ce fonctionnement entraîne un comportement de civilité, qui accroit la cohésion sociale d’un bien vivre ensemble…

 

Que vous ont apporté ces échanges avec les enfants ?

Beaucoup ! Un étonnement devant leurs capacités réflexives, sous-estimées par l’école. Adulte, j’ai oublié l’enfance. Ils me remettent avec naïveté et massivité devant les questions posées à la condition humaine, car arrivant dans un monde qu’ils n’ont pas choisi, tout fait pour eux question. Ils m’aident en tant que philosophe à une reprise réflexive de leurs questions de fond…

 

Est-il possible de transposer ce type de discussion dans un cadre familial ?

Oui, mais ce n’est pas facile, car nous avons plutôt l’habitude de donner à nos enfants des réponses, ne serait-ce que pour boucher l’angoisse qu’ils nous transmettent avec leur questions incessantes sur la vie et la mort… Il faut au contraire cultiver chez eux le goût du questionnement, et les accompagner dans la réflexion, sans répondre à leur place. Un parent-philosophe, ça s’éduque…

 

La pédagogie Montessori met un point d’honneur à encourager et promouvoir l’autonomie de l’enfant. En ce sens, peut-on dire que que vos “ateliers” poursuivent le même objectif et qu’ils pourraient/devraient être intégrés dans le programme des écoles Montessori, par exemple ?

Le philosopher est une démarche active pour l’enfant (s’interroger, questionner, définir, argumenter etc.) et interactive par la discussion avec ses pairs sous l’accompagnement du maître ou de l’adulte. Toute pédagogie active et coopérative facilite l’introduction de ce type de pratique, et devrait en faire un pivot de l’apprentissage, pour développer la culture de la question, par lequel le rapport au savoir prend sens.

 

Si une école ou une association souhaite mettre en place des “ateliers philosophiques”, est-ce possible ? Si oui, quelles sont les démarches à suivre ?

Pour une approche plus détaillée et opérationnelle de cette pratique, voir mon article sur : « Animer une discussion philosophique » : ( http://www.philotozzi.com/2011/03/439/ )

Pour approfondir, voir mon site gratuit : www.philotozzi.com
Et ma revue publiée par l’Education Nationale : www.educ-revues.fr/diotime/
(Tous les articles de plus de trois ans gratuitement téléchargeables).

 ***

Michel Tozzi, Professeur émérite en sciences de l’éducation,Université Montpellier 3

Dernier ouvrage : Nouvelles pratiques philosophiques à l’école et dans la cité, Chronique sociale, 2012
Site michel Tozzi : www.philotozzi.com
Revue Diotime: www.educ-revues.fr/diotime
Café philo Narbonne: http://cafephilo.unblog.fr
Université populaire Narbonne: http://upsnarbonne.unblog.fr/
Centre de recherche (CERFEE): http://recherche.univ-montp3.fr/cerfee/
Comité Rédaction Cahiers pédagogiques:www.cahiers-pedagogiques.com/
Pour télécharger le rapport de l’Unesco,première partie sur “la philosophie à l’école primaire dans le monde” rédigée par Michel Tozzi
http://unesdoc.unesco.org/images/0015/001536/153601F.pdf

 


5 Comments

L’Activité Montessori du Jour : parcours aventure au Lac de Peyrolles

Quand mon petit bonhomme a un trop plein d’énergie, il est indispensable qu’il se dépense ! Courir, grimper, sauter, se lancer des défis, c’est important pour un petit garçon de 2 ans en pleine santé ! C’est bien pour sa motricité mais aussi pour sa confiance !

Sur les conseils d’une amie, nous sommes donc allés au lac de Peyrolles (Peyrolles-en-Provence) et nous avons découvert un lac magnifique avec des aires de jeux modernes, ludiques et colorées ! Bravo pour ces installations, mon petit bonhomme a adoré !

Il s’est échauffé sur le parcours aventure…

IMG_2138

 

IMG_2139

Il a adoré ce drôle de téléphone… papa était à l’autre bout du tuyau et ils se parlaient…

IMG_2137

Puis il s’est entraîné à monter sur la grande toile d’araignée… seul puis avec papa pour atteindre le sommet…

IMG_2135

 

IMG_2133

Mon petit bonhomme s’est bien dépensé et a bien mérité son pique-nique !!!

Nous reviendrons pour profiter de la pataugeoire (un peu froide encore) et surtout, du bâteau pirate !

photo-2

Bravo pour cet espace, entièrement gratuit ! Nous reviendrons !!!

D’autres activités sont également proposées pour les plus grands (kayak, ski nautique, terrain de football, etc.). Idéal également pour le vélo, la trottinette, la promenade, etc.


4 Comments

L’Activité Montessori du Jour : les cerises

Mamie nous a donné des cerises bio (du vieux cerisier de papylou). Voilà une belle opportunité pour mon petit bonhomme d’en manger quelques unes et d’apprendre à enlever les noyaux !! Une belle activité et un pas de plus vers l’autonomie !

Avec notre ami, Monsieur “dénoyauteur”, dénoyauter les cerises c’est simple, amusant et sans danger !

IMG_2141

Il suffit de placer la cerise dans la “bouche” du Monsieur et d’appuyer sur sa tête …

IMG_2147

IMG_2142

Et voilà, le noyau a été avalé par le Monsieur (il a un petit ventre transparent) et mon petit bonhomme peut déguster sa cerise en toute tranquillité ! Oh, la jolie langue toute rouge 😉

IMG_2160

 

Ce dénoyauteur est parfait pour les enfants : il est ludique, simple d’utilisation, sans danger et super pratique puisqu’il se nettoie facilement et peut même se laver au lave-vaisselle !! On adore !!


8 Comments

Des astuces pour créer une chambre d’inspiration Montessori

Un article du Blog de Maman K. à lire en exclusivité sur le site de Lucky Mum :

http://www.luckymum.fr/des-astuces-pour-creer-une-chambre-dinspiration-montessori/

 

DSC_0001


Leave a comment

L’activité Montessori du Jour : plateau de farine et petits volumes géométriques

Aujourd’hui, mon petit bonhomme s’est amusé avec les petits volumes géométriques et un plateau de farine.

Toucher les volumes et observer les empreintes que chaque volume et chaque face laisse sur la farine (des carrés, des rectangles, des cercles, des triangles), que c’est amusant ! Toucher la farine avec les doigts et la goûter aussi… voilà une belle expérience sensorielle qui permet à l’enfant de se créer une mémoire expérimentale de ces formes ! Lier le concret et l’abstrait, ce qui est une des bases de la pédagogie Montessori.

IMG_2124

 

Puis mon petit bonhomme a eu envie d’empiler les volumes, et, est-ce un hasard (!?), il a choisi d’empiler les bases carrés avec les bases carrés… et la sphère sur son socle !

IMG_2129

 

Une nouvelle façon d’appréhender la géométrie et les volumes 3D tout en s’amusant !


Leave a comment

L’Activité Montessori du Jour : versés de graines et versés d’eau

En ce moment, mon petit bonhomme adore les versés. Il s’entraîne quotidiennement avec les versés de graines et les versés d’eau.

Pour préparer ces activités, rien de plus simple il suffit de disposer sur un plateau deux petits brocs, et de remplir l’un des deux brocs d’eau ou de graines (petites ou grosses graines, chaque type de graine est un versé différent).

La présentation se fait une seule fois à l’enfant, lentement, de la main droite, de droite à gauche, puis de gauche à droite. Puis, de la main gauche. Une fois la présentation terminée, l’enfant est autonome sur l’activité et on le laisse s’exercer sans commenter.

Mon petit bonhomme adore.

IMG_2003

Quand mon petit bonhomme verse des graines à côté, il remarque tout de suite son erreur et se corrige seul en ramassant les graines (et pratique ainsi le mouvement de la pince).

IMG_2002

Il adore également les versés avec de l’eau.

IMG_2018

 

Et quand il en verse à côté, il va chercher son éponge ! Ah ! L’éponge, quel objet fascinant…

D’ailleurs, il me demande des petits bols et l’activité se poursuit finalement avec l’activité de transferts d’eau à l’éponge…

IMG_2046

Et bien, quelle concentration et quel plaisir de travailler ses petites mains !

Il y a eu de l’eau sur la table, par terre… heureusement, mon petit bonhomme avait prévu ses bottes de pluie et s’est fait un plaisir d’éponger la table et le sol…

IMG_2033


Leave a comment

L’Activité Montessori du Jour : à la découverte du vent

Avec le mistral qui souffle aujourd’hui et depuis quelques jours, j’ai proposé à mon petit bonhomme une petite séance sur la thématique du vent… Nous avons lu des jolies histoires sur le vent (“Jolie-Lune et le secret du Vent” et “The Wind Blew”)… Puis nous sommes partis en ballade pour expérimenter le vent grâce à un petit moulin à vent coloré…

Le vent, quel bonheur ! Et quelle force !!! Le moulin tourne rapidement et les couleurs se fondent, se mélangent … Nous en profitons pour parler de la direction du vent, des rafales de vent, des feuilles qui s’envolent et tourbillonnent, de la sensation du vent sur nos visages, du vent qui souffle …

IMG_2089

Je crois que mon petit bonhomme est fasciné par le vent : il fait tourner les éoliennes et fait avancer les voiliers… Nous continuerons donc cette thématique avec des lectures, bien sûr, mais aussi avec prochainement la confection d’un petit cerf-volant ou petit “windsock”… A suivre, donc.

 


4 Comments

L’Activité Montessori du jour : colle “maison” pour collages zen

Aujourd’hui, j’ai proposé à mon petit bonhomme une activité collage avec quelques lettres en mousse (il adore les lettres en ce moment), un pinceau applicateur et de la colle “maison”.

Nous avons d’abord fabriqué ensemble la colle, 100% naturelle, qui marche et qui ne présente aucun danger pour les enfants. (On pourrait presque la manger…). Voir recette en fin de billet.

Puis je l’ai laissé expérimenter et s’amuser avec les lettres et la colle…l’esprit tranquille !

 

IMG_1970

IMG_1975

 

Recette de la colle maison :

130g de farine (1 cup), 40g de sucre (1/3 cup), 360ml d’eau, 1 cc de vinaigre blanc)

– Dans une casserole, mélanger la farine et le sucre.

– Ajouter lentement l’eau et mélanger jusqu’à l’obtention d”une pâte bien liquide, sans grumeau.

– Ajouter le vinaigre.

– Faire chauffer à feu doux jusqu’à ce que la pâte s’épaississe. Utiliser le fouet pour éliminer les grumeaux.

– Passer au chinois s’il reste des grumeaux et verser dans des pots hermétiques.

Et voilà de la colle 100% naturelle, qui marche et sans aucun risque pour les enfants !

Conserver au réfrigérateur, si possible.